Willy Barru
Willy Barru tourne définitivement le dos au terrain en tant que joueur. (Photo Philippe Le Brech)

Après 10 saisons disputées sous les couleurs de l’AS Vitré, Willy Barru a décidé de raccrocher les crampons. A 36 ans, le joueur formé à Rennes souhaite découvrir de nouveaux horizons et profiter de la vie, après une carrière bien remplie.

Après 30 années à évoluer dans le milieu du football, Willy Barru a décidé de tourner la page. « Moi, c’était vraiment le foot. J’allais voir mon père jouer quand j’étais petit. J’ai commencé à 6 ans et j’ai fini à 19 à au Stade Rennais. Au sein de ma formation ce sont des bons souvenirs, la Gambardella, avec la génération Faty, Briand Gourcuff ! »

D’abord dans les petits papiers pour signer professionnel au club, Rennes ne souhaite finalement pas lui proposer de contrat. Il rejoint alors Vannes pour vivre sa première vraie expérience, quittant le foyer familial. « C’était la première fois que je partais de chez mes parents, la première fois que je quittais le cocon familial. Ce qui était bien à Vannes, c’est que je m’entraînais le matin. J’avais l’après-midi de libre. Ça a duré comme ça trois années, puis on est monté en Ligue 2. »

Willy Barru a porté les couleurs de l’AS Vitré pendant dix ans. (Photo Philippe Le Brech)

L’AS Vitré, « c’est un club rempli de bonnes personnes »

Non conservé lors de la montée, il rejoint dans un premier temps la Vitréenne FC avant d’intégrer l’AS Vitré. Il dispute ainsi plus de 350 rencontres dans les clubs de la ville bretonne dont la plupart pour l’ASV. « Je suis resté pour l’ambiance, c’est un club familial. Mes parents étaient à côté aussi, cela m’apportait du soutien. C’est un club rempli de bonnes personnes. »

Dans sa carrière, il aura vécu des moments forts. Il y a eu la montée en Ligue 2 avec Vannes bien sûr, mais également des matchs et des parcours en coupe de France. Il y aura notamment eu deux rencontres face au FC Nantes, le vainqueur de l’édition 2022. « On les a reçus une fois et on est allé à la Beaujoire aussi. Quand on joue contre une équipe avec ce niveau, on n’a rien à perdre. On abordait ces matchs sans changer notre préparation. »

Willy Barru avait rejoint La Vitréenne après trois ans à Vannes. (Photo Philippe Le Brech)

« C’est ma fin de carrière, j’arrête vraiment le foot ! »

Il existe aussi d’autres moments, où, sur les terrains, il recroise des anciens coéquipiers. Au détour d’une rencontre face à Vannes, son ancien club, il retrouve ainsi Erwan Quintin. « Ça m’a fait plaisir de le revoir, on s’entendait bien à Vannes. On a reparlé du passé, il a fait son petit bout de chemin, on parle toujours des bons vieux souvenirs… »

Maintenant qu’il a raccroché les crampons, le désormais retraité des terrains compte faire une pause avec le football. « C’est ma fin de carrière, j’arrête vraiment le foot. Par rapport à mon âge avancé, même si je ne suis pas encore vieux. J’ai envie de profiter de la vie, ne pas être pris toute la semaine et parfois le week-end. J’aimerais me concentrer sur ma vie de famille. J’ai mon travail à côté, je suis dans la téléphonie. Mais je suis en train de voir pour changer de voie. Pour l’instant je ne réfléchis pas trop, je rentre tout juste de vacances. »

Des vacances bien méritées pour un joueur qui, après avoir beaucoup donné, souhaite désormais prendre une autre direction.

SHARE