Chaque année, de nombreux locaux de clubs de football amateur sont incendiés ou victimes de cambriolages. Souvent pour des butons minimes.

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, le foyer et la buvette du Seiches FC (Ille-et-Vilaine) ont entièrement été détruit par un incendie. « Les dégâts ne sont heureusement que matériel, il faut prendre du recul face à la situation, avait indiqué le président Gilles Thiebot juste après l’incendie. La commune comme le club sont assurés, laissons les experts travailler et leurs conclusions orienterons les choix que nous devrons faire.  Inévitablement nous serons gêné dans la logistique de notre début de saison peut être plus. »

Après les premières constatations, les Gendarmes ont constaté des traces d’effraction sur le site, des vitres du foyer ayant été brisées. Ce qui va d’ailleurs poser des problèmes au club brétillien puisque l’éclairage est hors de service sur le stade. Des faits qui arrivent fréquemment ces dernières années un peu partout en France. Des faits qui sont dans la majeur des cas criminels et qui peuvent laisser les clubs, pas toujours très bien assurés, dans une situation très compliquée.

Le butin : des saucisses et des merguez !

Mais si les vandales ne mettent pas systématiquement le feu, les vols sont toujours aussi fréquents… surtout quand arrive la période estivale puisque les locaux des clubs sont beaucoup moins utilisés. On a relevé des dizaines de cas depuis début juillet, notamment à Saint-Fiel (Creuse) où les cambrioleurs ont emporté… des saucisses et des merguez ! « On commençait à en avoir perdu l’habitude » a ironiquement commenté le club sur sa page Facebook.

Mais cela n’arrive pas qu’aux clubs puisque dans la Creuse, le District a aussi été cambriolé ! Les faits se sont déroulés dans la nuit de mardi à mercredi. Les voleurs ont ouvert le coffre-fort mais il n’y avait que des chèques à l’intérieur, pas une traces d’argent liquide. « Les voleurs ont tout laissé en vrac, a expliqué Jean-Pierre Beutoux, vice-président du District, à nos confrères de France Bleu. Ils ont même laissé le pied-de-biche, leur marteau et leur perceuse sur place. »

Les locaux des clubs de Football sont donc de véritables cibles comme à Rollot (Somme) où le club a été cambriolé six fois en… six semaines ! Le meilleur conseil est qu’il ne faut rien laisser de valeur dans les locaux tout en essayant d’organiser des rondes régulières quand ceux-ci sont un peu

PARTAGER