Les Voltigeurs Châteaubriant et la TA Rennes pourraient de nouveau se retrouver en National 3 avec la nouvelle formule des championnats nationaux.
Les Voltigeurs Châteaubriant et la TA Rennes pourraient de nouveau se retrouver en National 3 avec la nouvelle formule des championnats nationaux. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Le format actuel des championnats nationaux ne plaît pas forcément aux clubs avec une disparité de plus en plus grande, notamment en National 2. La FFF réfléchit donc à une nouvelle réforme.

Alors que le National 3 nouvelle formule vit sa première saison, les championnats fédéraux pourraient encore être modifiés à l’orée 2019-2020. La rédaction de Footamateur.fr s’est en effet procuré des documents de la Fédération Française de Football sur une possible réforme. Ceux-ci font le constat que la disparité entre les clubs de National 2 est de plus en plus grandes. Certains fonctionnent comme des clubs professionnels, avec de nombreux joueurs sous contrats fédéraux, alors que d’autres ont un fonctionnement purement amateur, ne se servant des contrats fédéraux qu’en cas d’extrême nécessité.

Les budgets sont aussi très inégaux puisque cela va de 400 000 euros à presque trois millions d’euros ! Même si le football n’est pas une science exacte, le constat a donc poussé la FFF a se pencher sur ces différences. Une nouvelle pyramide pourrait donc être imaginée avec un National qui passerait de 18 (17 cette saison) à 20 clubs… et le statut professionnel en prime. « Ce serait une véritable Ligue 3 avec des droits télé supplémentaires et une visibilité accrue » nous explique un proche du dossier. Les qualifications du FC Chambly et du Vendée Herbiers Football en demi-finale de coupe de France montrent en effet la qualité de ce championnat.

Le National 3 de nouveau inter-Ligues !

Le National 2 serait réduit de quatre groupes de 16 clubs à trois groupes de 18 clubs, soit dix de moins. Cela permettrait de créer un véritable championnat semi-professionnel avec des clubs amenés à vouloir monter vers la Ligue 3. « Il faut préparer les clubs à accéder à la division supérieure, nous indique notre source. Le premier de chaque groupe accéderait en National où il n’y aurait donc que trois descentes au lieu de quatre actuellement. »

Le National 3 ne serait pas modifié avec douze groupes de quatorze clubs… enfin presque. « Il s’avère qu’un grand nombre de clubs regrettent de ne jouer qu’avec des clubs de leur Ligue. L’idée serait donc de remettre en place un brassage dans les groupes comme c’était le cas en CFA2. Cela serait même intéressant en terme de déplacements. » La casse serait limitée avec seulement huit clubs en moins (242 contre 250) au niveau fédéral. Mais surtout, elle permettrait de gommer un peu les inégalités en National 2 tout en lissant le niveau du National 3 avec des groupes multi-Ligues. Intéressant…

La formule actuelle (250 clubs)
National : un groupe de 18 clubs (17 cette saison)
National 2 : quatre groupes de 16 clubs
National 3 : douze groupes de 14 clubs

La formule proposée pour 2019-2020 (242 clubs)
National : un groupe de 20 clubs (avec statut professionnel)
National 2 : trois groupes de 18 clubs
National 3 : douze groupes de 14 clubs

PARTAGER