Les Reventinois se sont offert un bel exploit en coupe de France... et ils ont bien sûr fini par un clapping avec les supporters !
Les Reventinois s'étaient offert un bel exploit en coupe de France... et ils ont bien sûr fini par un clapping avec les supporters ! (Photo DR)

Vainqueur de Thonon Evian Savoie (R2) en coupe de France, le club de District 3 de l’Isère est un véritable exemple pour le football amateur. Reportage.

Il y a tout juste deux ans, l’US Reventinoise bataillait en Promotion d’Excellence, le deuxième niveau départemental, tandis qu’Evian Thonon Gaillard évoluait en Ligue 1. Vingt-quatre mois plus tard, le club  de Reventin-Vaugris, bourgade de 1800 habitants située au sud de Vienne, s’est payé le luxe de battre le club émanant de l’ex-pensionnaire de l’élite, Thonon Evian savoie FC, aujourd’hui en Régional 2, au troisième tour de coupe de France. « Il faut quand même avouer qu ce n’est plus le même club, tempère Hervé Rivoire, le président reventinois. Même si on a déjà joué un cinquième tour en 2009, contre l’AS Lyon-Duchère, c’est la première fois qu’on se qualifie face à un adversaire nous rendant quatre niveaux. »

Devant près de 400 spectateurs, les joueurs de David Lefèvre ont donc terrassé l’ex-ogre savoyard. « Nous nous sommes procuré les meilleures occasions même si nous avons été dominés dans le jeu, relève l’entraîneur de l’USR. C’est le résultat d’une excellente préparation effectuée par les joueurs qui avaient à cœur de faire un grand match et de partager ça avec notre merveilleux public. » Si l’équipe première évolue en District 3 cette saison, le club isérois est un véritable modèle pour le football amateur.

Deux terrains synthétiques qui vont arriver !

« Nous avons fait un gros travail chez les jeunes ces dernières saisons, souligne Hervé Rivoire. Au mois de juillet, nous avons obtenu le Label Excellence. On forme beaucoup d’éducateurs, qui sont près de 35 au club, avec un titulaire du BEF par catégorie. Il existe vraiment un gros dynamisme dans notre club avec notamment un bureau de 26 personnes ! » Et les infrastructures ne sont pas en reste. « La municipalité nous suit puisque nous allons recevoir deux synthétiques, un pour le foot à 11 et un pour le foot à 8, précise le président isérois. On va aussi installer des caméras sur les poteaux pour filmer les entraînements et les matches, ce qui sera un outil très intéressant pour les éducateurs. »

Il faut dire que l’US Reventinoise compte environ 300 licenciés mais surtout près de 150 000 euros de budget ! « Nous avons un gros tissu de partenaires, se réjouit Hervé Rivoire. Cela nous permet de faire plaisir sur des équipements pour toutes nos équipes. Mais par contre, on ne donne pas d’argent aux joueurs. » Le prochain adversaire devra donc se méfier de ce petit club qui a tout d’un grand !

Toutes les infos sur l’US Reventin sur le site officiel du club

PARTAGER