Une semaine décisive avant la publication des groupes

Athlético Marseille
L'Athlético Marseille pourrait évoluer en National 2 cette saison. (Photo Athlético Marseille)

Alors que les groupes des championnats nationaux seront dévoilés le 15 ou le 16 juillet, plusieurs clubs jouent leur avenir en appel devant la DNCG.

La saison dernière, les groupes des championnats nationaux avait été validé lors du bureau exécutif de la Ligue de Football Amateur (Belfa) le mardi 16 juillet avant d’être publiés dans la foulée par la FFF. Le timing devrait être le même avec une publication mercredi 15 ou jeudi 16 juillet. Avec le pont du 14 juillet, tout devrait être bouclé d’ici ce week-end.

La semaine s’annonce donc décisive pour plusieurs clubs qui jouent leur avenir devant la commission d’appel de la DNCG. Rétrogradé en National 3, le FC Mulhouse semble plutôt confiant. « La crise liée au coronavirus est passée par là et nous avons affiché une perte, qui sera absorbée l’an prochain, a expliqué Eric Descombes aux Dernières Nouvelles d’Alsace. Il y a une réalité économique cette année et je ne comprends pas la DNCG. Elle a d’ailleurs approuvé notre budget prévisionnel pour la saison prochaine, qui est cohérent. »

Le Gazelec Ajaccio en danger

Rétrogradé de National à la suite de l’arrêt des championnats, le Gazelec Ajaccio a aussi été rétrogradé administrativement en National 3. Encore en Ligue 2 il y a deux saisons, le club corse perd son statut professionnel. Ce qui l’a sérieusement fragilisé financièrement avec des aides en moins. « Malheureusement, c’est un grand danger et cela signifierait un dépôt de bilan, avait prévenu Christophe Chareyre, le directeur général ajaccien, sur RMC Sport. Nous sommes une PME avec des budgets en millions d’euros. »

Le passage du monde professionnel au monde amateur est en effet toujours très compliqué à gérer, surtout avec une descente en National 2. Tours FC l’a appris à ses dépens la saison dernière puisque le club présidé par Jean-Marc Ettori avait subit une double descente, sportive et administrative. Premier de National 3 Centre Val de Loire cette saison, le TFC a été interdit d’accession car son budget prévisionnel n’a pas été validé par la commission fédérale de contrôle des clubs (CFCC).

La bonne nouvelle vient néanmoins du changement de majorité municipale avec l’élection d’Emmanuelle Denis à la place de Christophe Bouchet. Selon nos informations, des échanges vont avoir lieu cette semaine entre le nouveau Maire de Tours et le président du TFC. Un appui qui pourrait être décisif pour le passage du club en appel le vendredi 10 juillet. Il reste le cas de l’Athlético Marseille. En décembre 2019, la commission régionale de contrôle des clubs (CRCC) de la Ligue de Méditerranée avait rétrogradé le club en Régional 2 à titre conservatoire. Une sanction confirmée début juin.

Des clubs attendent avec impatience

« Je fais entièrement confiance à notre équipe de travail composée de personnes expérimentées dans le milieu du football, dont un commissaire aux comptes et un expert-comptable de référence qui fourniront à la commission d’Appel de la DNCG et seulement à cette commission, tous les éléments nécessaires pour démontrer notre sérieux et notre bonne foi » a affirmé Bruno Mansio, le nouveau président du club, à La Provence.

La semaine est donc décisive pour ces clubs car s’ils n’arrivent pas à convaincre la commission d’appel de la DNCG, il ne leur restera plus que le CNOSF – ce qui est généralement peine perdue – puis le Tribunal administratif comme recours. Et derrière ces dossiers, des clubs attendent avec impatience s’ils seront promus (Bourges 18 et Aubagne FC) ou repêchés.

SHARE