Un élan de solidarité s'est créé au sein du Arras FCF pour soutenir Loreen Herbet.
Un élan de solidarité s'est créé au sein du Arras FCF pour soutenir Loreen Herbet. (Photo Jean-Luc Martinet)

Les parents de la jeune joueuse d’Arras ont été retrouvé tués par balle dans leur maison le samedi 25 mars. Depuis ce drame, une énorme solidarité s’est mise en place.

Samedi 25 mars. Alors que Loreen Herbet joue avec Arras FCF au Mans, en D2 féminine, ses parents sont retrouvés tués par balle dans leur maison de Servins (Pas de Calais). Le jeune joueuse arrageoise a appris la nouvelle juste après la rencontre et elle du être hospitalisée dans la préfecture de la Sarthe.

Quinze jours plus tard, un élan de solidarité s’est organisé afin de lui venir en aide. La rencontre de dimanche dernier à Rouen a d’ailleurs été reportée au week-end prochain car ce drame a frappé tout le club. « Nous n’avons plus la tête au football. Notre devoir, c’était d’être aux côtés de Loreen pour l’aider, la soutenir » a déclaré Philippe Verstaen, le président du club à Radio Capitole.

Dans quinze jours, Arras FCF recevra l’Olympique Lyonnais en quart de finale de la coupe de France féminine. Un euro sera reversé à Loreen par billet acheté. Par l’intermédiaire de son président Jean-Michel Aulas, l’OL « participera et apportera tout son soutien à Loreen ». Une cagnotte a aussi été lancée avec un peu plus de 3 700 euros récoltés pour l’instant et de nombreuses internationales ont apporté leur soutien à Loreen Herbet.

PARTAGER