Bannière stages Louza

Ce samedi, Alain Martin a conclu l’assemblée générale du District de Loire Atlantique par une véritable bombe : l’Etat vient de demander à la Fédération Française de football de calquer ses Ligues sur les nouvelles régions administratives… avant le 31 décembre 2016 !
Notre rédaction avait déjà évoqué les enjeux de la réformes territoriale après l’assemblée fédérale du 20 juin dernier à Nantes lors d’un entretien avec Lionel Boland, le président de Ligue de Football Amateur. Mais le gouvernement a pris les devants la semaine dernière. A la surprise générale. « Lors congrès de l’Association nationale des présidents de district de football (ANPDF), le président de la Fédération nous a indiqué que les Ligues devraient se conformer avec les nouvelles Régions, explique Alain Martin. Les instances régionales devront aussi avoir leur siège là où se trouvera la Capitale de la Région. »

Si ce pavée dans la mare n’a aucune incidence pour la Ligue de Bretagne, les Ligues Atlantique et Maine vont devoir fusionner alors que la Ligue du centre Ouest, déjà très vaste, sera obligée de s’entendre avec la Ligue Aquitaine !

Des déplacements de plus de 600 kilomètres !

« Aucune dérogation ne sera permise, ajoute Georges Jouy, le présidente délégué de la Ligue Atlantique. Nous allons rapidement mettre en place un groupe de travail avec la Ligue du Maine de voir comment on va devoir fonctionner. » Car le nouvelle Ligue des Pays de la Loire aura forcément son siège dans la banlieue nantaise, celui de la Région étant sur l’île de Nantes. Pour la Ligue Centre Ouest, qui va devoir fusionner avec la Ligue Aquitaine, ce sera Bordeaux.

Mais d’autres questions se posent. Quid des personnels, du patrimoine de chacune des instances, des règlements ou encore des compétitions ? « C’est vrai que les règlements ne sont pas les mêmes suivant les différentes Ligues, glisse Alain Martin. Les scrutins pour les élections ne sont d’ailleurs pas les mêmes entre la Ligue Atlantique et la Ligue du Maine. » Autre exemple, le département de la Gironde compte quatre Districts… qui ne devront faire qu’un seul à l’horizon 2016 !

Pour les compétitions, cela devrait aussi rapidement poser des problèmes. Si les Pays de la Loire ne sont pas si vastes, avec seulement trois heures de route entre Fontenay (Vendée) et Mamers (Sarthe), la Ligue Poitou-Charente Aquitaine le sera beaucoup plus. Il faut par exemple plus de cinq heures pour relier Bressuire (Deux-Sèvres) à Pau (Pyrénées Atlantique) qui seront tous deux dans la même Ligue. Pas simple à gérer !

SHARE