Au quatrième tour, tous les clubs joueront avec les maillots de la coupe de France. (Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

Entre l’indignation du FC Martigues et les doutes de la Ligue de Méditerranée, une enquête va être ouverte sur le match entre Arles et Septème.

Hier soir, nous évoquions la large victoire de l’AC Arles face au FC Septèmes (22-1) en Régional 2 Méditerranée. Un succès qui a permis aux joueurs de Michel Estevan de reprendre la tête du classement devant la réserve du FC Martigues. Comme nous l’avons révélé, Septème n’a pas du tout aligné la même équipe qu’au match aller, avec une victoire sur Arles (4-1), ni lors de la dernière journée face à Gardanne. Ce dimanche, l’équipe réserve de Septème a même déclaré forfait en Départemental 3 en déplacement… chez un adversaire qui joue la montée !

« Le club est complètement démobilisé, a confié Salah Nasri, président de Septèmes, à L’Equipe. On a essayé de les relancer, mais les joueurs ne veulent plus rien savoir. On a une équipe en R3 et une en D3 et, comme l’amende est plus conséquente en Ligue, on a dû jouer le jeu. Lors du match précédent, deux de nos joueurs se sont battus entre eux et ont été expulsés. Il y a un effondrement général. »

Des joueurs qui sortent de nulle part !

Concernant l’expulsion de ses deux joueurs, le président ne dit pas tout à fait la vérité. Un seul a été expulsé le 24 avril pour avoir « envoyé un violent coup de poing à la face de son coéquipier » comme l’a signalé l’arbitre dans son rapport d’après-match. Un autre joueur a été expulsé lors de ce match mais pour avoir frappé un adversaire.

Par ailleurs, nous avons épluché toutes les feuilles de match de Régional 2 et Départemental 3 du club de Septème-les-Vallons. Sur l’équipe alignée à Arles, un seul joueur a évolué régulièrement à ce niveau tout au long de la saison. Deux autres ont eu quelques minutes de jeu (deux apparitions). Mais la composition étonne encore plus lorsqu’on apprend que seuls six joueurs alignés contre l’ACA ont joué en équipe réserve cette saison !

La Ligue de Méditerranée ouvre en enquête

Alors d’où sortent les autres joueurs ? Et notamment le gardien qui n’apparaît nulle part cette saison. Selon plusieurs témoins, il n’avait même pas de gants avant d’attaquer le match. « Ils ont débarqué en ordre dispersé avec un échauffement de dix minutes, souligne l’entraîneur de l’ACA Michel Estevan à L’Equipe. Nous, on a joué. C’est tout ! On savait qu’il fallait gagner. Je ne pouvais pas dire à mes joueurs de lever le pied, ni à l’arbitre de ne mettre que la moitié des buts sur la feuille. Qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse ? »

Le score continue néanmoins d’étonner, notamment à Martigues. « On avait notre destin en main mais on l’a désormais plu, regrette Alain Nersessian, le président martégal. On avait trois buts d’avance au goal average alors que maintenant il faudrait gagner de 20 buts pour terminer en tête ! De plus, une rumeur court que notre prochain adversaire, Novais, pourrait déclarer forfait our le dernier match de la saison alors qu’ils ont encaissé 109 buts en 21 journées. »

La Ligue de Méditerranée s’interroge aussi. « J’ai demandé à mes services de saisir la commission régionale de discipline pour ouvrir un dossier de suspicion de fraude avec mise à l’instruction » a précisé son président Eric Borghini au quotidien sportif au sujet de ce match entre Arles et Septèmes. « Il faudrait que la vérité soit faite avant la dernière journée qui a lieu dimanche prochain » assure Alain Nersessian. Affaire à suivre…

SHARE