Avec une perte de plus de 220 000 licenciés par rapport à la saison dernière, la FFF connaît une chute historique avec un grand retour en arrière.

Comme tous les ans, l’enregistrement des licences sera terminé le 30 avril à minuit. Chaque saison, le printemps est d’ailleurs l’occasion pour les clubs d’accueillir de nombreux jeunes licenciés. Si ça avait déjà été compliqué en 2020, avec le confinement et une reprise du football seulement au mois de mai, ça l’est encore plus cette année. De l’avis de l’ensemble des Ligues, il n’y aura pas beaucoup de nouvelles saisies de licences ces quinze prochains jours.

Cette saison 2020-2021 va même être historique avec une chute impressionnante ! L’an dernier, la FFF comptait 2 124 335 licenciés … mais à ce jour, elle attend tout juste 1,9 millions. Et il est fort probable qu’elle ne dépasse pas ce chiffre. Quand on vous affirme que cette chute est historique, c’est que le nombre de licenciés n’attendrait même pas celui de 2010-2011, (1 961 656). Une saison qui reste très particulière puisqu’elle suivait l’histoire de Knysna et l’arrivée au pouvoir de Noël Le Graët quelques mois plus tard.


>>> Retrouvez tous les articles de notre dossier spécial Licenciés


Seulement quatre Ligues à moins de 10% de baisse

C’est une sacrée régression pour le football français qui va repasser sous le chiffre des deux millions de licenciés pour la première fois depuis la saison 2012-2013 (1 976 481). Et chute des licenciés est différente suivant les Ligues. Seulement quatre Ligues métropolitaines s’en sortent plutôt pas trop mal avec moins de 10% de baisse : Bretagne (-7,80%), Pays de la Loire (-8,01%), Grand-Est (-8,45%) et Hauts-de-France (-9,08%). C’est la Corse où la chute des licenciés est la plus forte (-14,38%) devant Centre Val de Loire (-13,37%) et Occitanie (-12,87%). Toutes les autres Ligues sont entre -10% et -11%.

Dans les départements et territoires outre-mer, on peut noter la forte hausse à Saint-Martin, de 517 à 900 licenciés (+74,08%), ou encore à Saint-Pierre-et-Miquelon, de 613 à 721 licenciés (+17,62%). A La Réunion (-32,05%), Mayotte (-23,43%) ou en Guyane (-25,42%), la chute de licenciés est très importante. La Guadeloupe (-4,22%) et la Martinique (-4,56%) limitent la casse. Il faut désormais espérer que la pandémie de Covid-19 va se calmer la saison prochaine pour que le nombre de licenciés reparte à la hausse.

Visuel @footamateur.fr – Toute reproduction est interdite sans autorisation
SHARE