Photo Adobe Stock

Dimanche dernier, Ansou Sene a été victime d’un malaise cardiaque lors d’un match de championnat. Une cagnotte a été ouverte pour aider sa famille.

La rencontre de coupe de Bretagne entre Landaul Sports et les Kériolets de Pluvigner a été interrompue au bout d’une demi-heure de jeu, dimanche dernier, quand Ansou Sene s’est écroulé sur le terrain victime d’un malaise cardiaque. Comme ce fut le cas le même jour pour un arbitre en Moselle.

« Un pompier et deux infirmières qui étaient dans le public au bord de la main courante sont intervenus immédiatement pour lui prodiguer les premiers soins, raconte Guillaume Le Strat, le vice-président des Kériolets. Ça a permis de le maintenir en vie avant l’arrivée des secours. »

Un état de santé qui s’est amélioré

Transporté au centre hospitalier Bretagne Atlantique de Vannes, le défenseur de 27 ans « a été plongé dans un coma médicamenteux pour que son cerveau se repose du grave choc que son cœur a subi » comme l’a expliqué son épouse Alice sur les réseaux sociaux afin de faire taire certaines rumeurs sur une possible opération, précisant qu’Ansou avait été « en réanimation à l’hôpital sous assistance respiratoire ».

Ce mercredi, son état de santé s’était légèrement amélioré mais il ne se souvient pas du tout de ce qu’il s’est passé. En collaboration avec les Kériolets de Pluvigner, une cagnotte d’aide « pour Ansou, Alice et leur futur bébé » a été mise en place « dans le but de les aider à affronter de manière plus sereine les futures dépenses conséquentes en lien avec la convalescence d’Ansou ». A ce jour, la solidarité fonctionne bien.

>>> Le lien vers la cagnotte Leetchi

PARTAGER