Vannes - Plabennec (2)
Vannes et Plabennec pourraient se battre pour finir en première partie de tableau. (Photo Philippe Le Brech)

Si les championnats ne pouvaient pas se terminer, de nombreuses solutions sont étudiées et notamment un système de play-off et play-down.

Un groupe de travail a été mis en place par la Fédération Française de Football sur les compétitions avec notamment des présidents de Ligue et de District. Le but est de réfléchir aux solutions qui peuvent être envisagées si les championnats ne pouvaient pas se terminer à cause de la crise sanitaire, comme ce fut le cas la saison dernière.

Selon nos informations, plusieurs Ligues auraient imaginé un système de play-off et play-down. L’idée est de terminer la phase aller des championnats puis de scinder les groupes en deux avec des play-off pour les six ou sept premiers et des play-down avec les six ou sept derniers. Ceux-ci se jouerait en un match contre chaque équipe, ce qui permettrait de réduire considérablement le nombre de rencontres tout en gardant de l’intérêt sportif.

Un gain substantiel de matchs

Petit exemple. Pour un groupe de 14 équipes, il y aurait donc six matchs à jouer sur cette deuxième phase plutôt que treize avec une phase retour traditionnelle. Ce qui fait un gain de sept matchs, soit un mois et demi de compétition en ne jouant que le week-end. Mais l’intérêt de ce système de play-off et play-down réduirait aussi les mécontents du départage avec le quotient comme ce fut le cas la saison dernière.

A la FFF ainsi que dans les Ligues et Districts, ce système compte ses adeptes et ses détracteurs. Mais il est certain qu’il va être évoqué par le groupe de travail. Un autre facteur peut entrer en compte : celui de la date de reprise des compétitions. Car plus elle sera tardive, plus il sera nécessaire de trouver une solution la plus juste sportivement. Et jouer le plus de journées possibles pour terminer avec le quotient n’est certainement pas celle-là !

PARTAGER