Public stade
Le public devra respecter la distanciation sociale sur les stades. (Photo Philippe Le Brech)

Après le protocole pour la reprise des championnats nationaux, voici celui pour les compétitions de Ligue et District.

La Fédération Française de Football a mis en place un protocole pour les compétitions de Ligue et District. Celui-ci reprend les grandes lignes du protocole de reprise des championnats nationaux, avec quelques aménagements. On vous en fait une synthèse.

Les tests ne sont pas obligatoires avant la reprise des compétitions. Chaque doit néanmoins désigner un référent Covid. Lorsqu’un licencié présente des symptômes, il doit le signaler à son médecin traitant. Si un club compte plus de trois joueurs identifiés porteurs du virus dans une catégorie de pratiquants, sur sept jours glissants, le virus est dit circulant dans le club. Celui-ci va donc devoir adapter l’organisation de ses entraînements avec des groupes de 10 personnes maximum.

Dans ce cas de figure, le référent Covid devra alerter sa Ligue ou son District et le club pourra demander le report de ses rencontres pour la catégorie concernée. Il devra fournir une attestation de l’Agence Régionale de Santé (ARS) ou a minima d’une attestation médicale d’un médecin généraliste indiquant que le virus est dit circulant au sein du club, et que la catégorie concernée compte au moins 4 cas positifs. Les reports seront prononcés pour une durée minimum de 14 jours.

Faire un stock de masques et de gel !

Pour l’organisation des rencontres, le masque est obligatoire pour toutes personnes (à partir de 11 ans) qui entre dans le stade. Les personnes présentes sur le banc de touche portent le masque à part les entraîneurs. Il faudra limiter le temps de présence dans les vestiaires, désinfecter la tablette servant à la FMI après chaque utilisation mais aussi aérer et désinfecter les vestiaires régulièrement.

Le club recevant est en charge de fournir les éléments nécessaires aux gestes barrière et à la protection des officiels (délégués, arbitres…) à savoir : vestiaire désinfecté, gel hydroalcoolique, masque. Les buvettes sont autorisées dans le respect des règles sanitaires strictes (sens de circulation – port du masque – distanciation, pas de stationnement des personnes devant les buvettes) avec l’utilisation de bouteilles individuelles uniquement. Toutes les animations sont interdites et il n’y aura aucun protocole d’avant match et d’après match entre joueurs et arbitres.

Concernant les spectateurs, le protocole reprend le décret du 10 juillet mais comme nous l’avons affirmé ce jeudi soir, une évolution va paraître dans les prochaines heures : « les stades ne disposant pas d’installations fixes ou provisoires permettant d’offrir des places assises aux spectateurs peuvent accueillir du public, sous réserve que les espaces destinés à l’accueil du public soient aménagés de manière à garantir le respect des dispositions de l’article 1er (c’est à dire des gestes barrières et de la distanciation sociale d’un mètre, N.D.L.R.). »

PARTAGER