C'est au stade de Recques que les faits se sont déroulés.
C'est au stade de Recques que les faits se sont déroulés. (Capture d'écran Google)

C’était la première journée de Départemental 1. Et le match a été arrêté dans le temps additionnel car des « supporters » ont menacé l’arbitre de mort.

C’était un match de début de saison du District de Côte d’Opale entre Recques-sur-Hem et Étaples Haute-Ville. Un match en plein milieu de la campagne du Pas-de-Calais. Et pourtant, l’arbitre a préféré l’arrêté dans le temps additionnel (94′) car des supporters l’auraient menacé de mort.

Mais qui est coupable ? les deux clubs se renvoient la balle. « Nous n’y sommes absolument pour rien. Les supporters de l’équipe adverse ont eu maille à partir avec l’arbitre du match » raconte Vincent Delannel, responsable technique du club recquois dans les Echos du Touquet. Mais ce n’est pas la version du club d’Etaples, commune voisine du Touquet-Paris-Plage.

Mais alors qui a raison ?

« Je n’étais pas au match mais j’ai bien entendu sondé ceux qui y étaient, explique le président du club étaplois Jérôme Vanacker. Seuls deux supporters de notre club étaient présents. Ces deux personnes contestent avoir menacé de mort l’arbitre de touche. » Alors qui a raison ? C’est le District Côte D’Opale qui va devoir faire la vérité sur ce dossier en commission de discipline.

Mais c’est quand même dommage que la saison débute de cette manière à cause de « pseudos » supporters. Car ce fut le cas de (trop !) nombreuses fois l’an dernier.

PARTAGER