Le centenaire de la coupe de France débute mal avec des faits graves lors d'une rencontre du premier tour dans le Nord Pas de Calais.
Photo Jérôme Bouchacourt

Un joueur hospitalisé, un autre en garde à vue… c’est le triste bilan d’une rencontre du premier tour de coupe de France entre deux clubs de District ce dimanche dans le Nord Pas-de-Calais. 

Alors que la Fédération Française de Football communique depuis quelques semaines sur le centenaire de la coupe de France, l’issue de la rencontre entre deux clubs de District, le FC Wizernes (D3) et l’US Saint-Quentin Blessy (D1) ne va pas faire de publicité à la compétition puisque celle-ci n’a en effet pas été à son terme. Alors que les visiteurs menaient largement au score (3-0), à quelques minutes du coup de sifflet final, un tacle trop appuyé a provoqué le chaos.

Selon la Voix du Nord, « le ton est monté entre les joueurs sur le terrain, le public a envahi la pelouse, l’arbitre a interrompu la rencontre, un joueur Wizernois de 27 ans a été évacué à l’hôpital par les sapeurs-pompiers et un joueur de Saint-Quentin de 38 ans a passé la nuit au poste de police ». Ce dernier est sorti lundi après-midi mais l’enquête continue pour faire toute la lumière sur les faits. « Le mis en cause reconnaît des violences, mais qui ne sont pas concordantes avec les différents témoignages recueillis », a expliqué Élodie Buguel, substitut du procureur de la République, dans les colonnes du quotidien nordiste.

Quelle issue pour les deux clubs ?

Au-delà des volets disciplinaires et judiciaires, qui devraient être assez lourds pour le joueur fautif, le casse-tête sera du côté de l’instance régionale. Car si l’US Saint-Quentin Blussy menait largement au score, le geste de son joueur pourrait pénaliser le club… mais le FC Wizernes doit aussi être maître de la sécurité dans son enceinte, ce qui n’a pas été le cas avec l’envahissement du terrain.

Pour l’instant, la Ligue n’a pas pris de décision alors que le tirage au sort du deuxième tour a été effectué ce mercredi. « Rencontre arrêtée à la 80ème minute. Dossier transmis à la Commission Régionale de Discipline pour suite à donner » est-il indiqué dans le Procès-verbal de la commission juridique du jour. Mais la décision devrait être rapide puisque le prochain tour se joue… ce week-end !

 

PARTAGER