C'est au Stade Bibi Trouttet de Frasne que les faits se sont déroulés.
C'est au Stade Bibi Trouttet de Frasne que les faits se sont déroulés. (Capture d'écran Google)

Samedi soir, la rencontre de Départemental 2 du Doubs entre le CS Frasne et Planoise Châteaufarine a dégénéré. Un joueur est gravement blessé.

Ce dimanche soir, un joueur du CS Frasne est toujours à l’hôpital avec de multiples fractures au visage. Samedi, un match de Départemental 2 entre le club de l’Ouest de Pontarlier et la réserve de Planoise Châteaufarine a en effet dégénéré. « Il y avait 1-1 et autour de la 85e, l’arbitre a sifflé une faute aux 18 mètres, raconte Patrick Morisod, le trésorier frasnois à nos confrères de Vosges MatinLa faute a été contestée par les joueurs du club adverse puis l’un d’eux est venu vers notre joueur et l’a poussé à terre. »

C’est là que ça a dégénéré. « Il a pris un violent coup de pied derrière la tête, ainsi que des coups de poing, poursuit le dirigeant de Frasne sur le site internet du quotidien. On a une vidéo que nous avons remise aux gendarmes qui est parlante. Les limites ont été dépassées par des gens qui n’ont rien à faire sur un terrain. Même la présidente de notre club a reçu un coup en voulant séparer les joueurs venus au contact des spectateurs. »

Des sanctions très lourdes à prévoir !

Le joueur a été pris en charge par les pompiers avant d’être évacué vers l’hôpital. S’il est toujours hospitalisé ce dimanche, la victime devrait déposé plainte rapidement. Du côté de Planoise Châteaufarine, club de Besançon, c’est la consternation. « Je suis vraiment déçu quand j’entends cette histoire, regrette Marino Corigliano, entraîneur de l’équipe première. Je ne jette pas la pierre, mais c’est souvent l’œuvre de quelques imbéciles, comme partout. On en a ciblé quelques-uns au club qui ont un mauvais comportement. On les avait d’ailleurs prévenus jeudi lors de l’entraînement. »

En attendant, le District du Doubs va se saisir de ce dossier en commission de discipline afin de faire la lumière sur ce grave incident. Les sanctions seront certainement très lourdes envers les auteurs des coups. « Les joueurs incriminés seront sanctionnés, on va sûrement les mettre à la porte » prévient le technicien bisontin. Car ce genre de personnage n’a rien à faire sur un terrain de football !

PARTAGER