Photo Jérôme Bouchacourt @ Footamateur

Cette semaine, la commission de discipline du District de Côte d’Azur a lourdement suspendu un joueur qui avait violemment frappé un arbitre.

Le 5 décembre dernier, un joueur de l’Entente Saint-Sylvestre Nice Nord avait pété les plombs lors d’un match de Départemental 4. Exclu par l’arbitre à cinq minutes de la fin du temps réglementaire, le joueur a tout d’abord insulté l’officiel avant de « lui a asséné un très violent coup de tête au niveau du visage, l’ayant alors fait chuter au sol et perdre connaissance » plusieurs minutes après son exclusion.

L’arbitre de la rencontre avait eu le nez fracturé avant d’être pris en charge par les pompiers puis conduit à l’hôpital Pasteur 2 de Nice. Une interruption temporaire de travail (ITT) lui avait été prescrite. Dans la foulée de cet incident, le club niçois avait immédiatement pris la décision de suspendre son équipe et d’exclure le joueur.

Une sanction étendue aux autres fédérations

La commission de discipline a indiqué « que le geste, d’une violence inouïe, asséné par ledit joueur se veut d’autant moins compréhensible qu’il est intervenu en toute fin de rencontre, soit près de dix minutes après son expulsion par l’arbitre pour un second avertissement » avant de prendre la décision de suspendre le joueur pour quinze ans fermes.

Une sanction « avec extension aux autres fédérations sportives », ce qui empêchera l’agresseur de prendre une licence de sport jusqu’en décembre 2033. Un mois plus tôt, le 19 décembre, la même commission avait déjà suspendu un joueur de 18 ans pendant deux ans pour avoir décocher un coup de poing à un arbitre.


PARTAGER