La violence est encore montée d’un cran ce dimanche dans l’Allier où un joueur de District a été blessé par balle avant son match. Mais où va-t-on ?

Comme nous l’avons affirmé au début du mois, faudra-t-il un mort pour arrêter toutes ces violences ? Chaque semaine, cela devient de plus en plus grave sur les terrains de football amateur. A l’image de ce qu’il s’est passé ce dimanche à Moulins, dans l’Allier, avec un joueur qui a été blessé par un projectile tiré par une arme à feu.

Avant un match de Départemental 1 entre la réserve de l’Académie Moulins et le FC Haut-d’Allier, un joueur de 25 ans du club local a reçu un projectile dans le mollet alors qu’il était à l’échauffement. Comme le rapporte La Montagne, les faits se sont produits vers 14h30 alors que le match était prévu  à 15h.

Le tournoi de rugby sur le complexe arrêté !

La Police est intervenue rapidement pour faire les premières constatations mais personne n’a entendu de coup de feu, ni aperçu une personne avec une personne avec une arme à feu. Le jeune joueur doit être opéré ce dimanche soir pour se faire enlever le projectile au centre hospitalier de Moulins.

« On est choqué et inquiet, a confié le président Rodolphe Rideau à nos collègues du quotidien auvergnat. On n’a jamais eu ce genre d’incident auparavant car cela aurait pu être extrêmement grave. » Le tournoi de rugby féminin qui avait lieu sur l’autre stade du complexe a été arrêté par mesure de sécurité.

PARTAGER