Photo Philippe Le Brech

C’est la stupeur dans la région du Havre où un éducateur et dirigeant bien connu a été mis en examen pour des viols sur mineurs.

Comme l’a révélé Paris-Normandie ce mercredi, un éducateur et dirigeant de la région du Havre a été mis en examen début septembre pour viols sur mineurs et agressions sexuelles après l’ouverture d’une information judiciaire. Ce qui a provoqué la stupeur dans le football havrais puisque cet homme âgé d’une soixantaine d’année a œuvré dans plusieurs clubs ces quarante dernières années.

Tout est venu de plaintes déposées par trois anciens joueurs. Selon les informations du quotidien normand, les premiers faits auraient eu lieu en 1985 sur une victime aujourd’hui âgée d’une quarantaine d’années. Mais ils sont prescrits. Par contre, les agressions se seraient déroulées en 2008 et 2012 pour les deux autres victimes. Déféré devant un juge d’instruction, cet ancien éducateur a été placé en détention provisoire. Son avocate a précisé qu’il conteste les faits et qu’il faut respecter la présomption d’innocence.

Le District pas officiellement contacté

La nouvelle a néanmoins jeté un vrai coup de froid sur le football havrais. « On a tous été atterrés, sidérés, parce que rien ne laissait soupçonner que ce garçon pouvait avoir ce genre d’action, a réagi Didier Lainé, président de l’AS Sainte-Adresse But et ancien président du District Maritime (un des trois anciens District de Seine-Maritime). Jamais nous n’avons eu l’ombre d’un doute le concernant. Si cela avait été le cas, je n’ai pas besoin de dire qu’on ne l’aurait pas conservé. »

Si les différents clubs où a évolué cet éducateur et dirigeant ont été contactés par les enquêteurs, le District ne l’a pas encore été officiellement selon son président Romain Feret. L’enquête se poursuit afin de savoir s’il y aurait d’autres victimes sur toutes les années ou cette personne a été au contact des enfants.

>>> A lire aussi : les bons conseils pour prévenir les violences sexuelles

PARTAGER