Les seniors du SC Orange ne repartiront pas en D1 à la suite de la liquidation judiciaire du club.
Les seniors du SC Orange ne repartiront pas en D1 à la suite de la liquidation judiciaire du club. (Photo SC Orange)

Est-ce le grand mal actuel du football amateur ? Le Sporting Club d’Orange a été mis en liquidation judiciaire pour une dette de 260 000 euros. Explications…

Habitué des joutes nationales dans les années 1980 et 2000, le Sporting Club d’Orange devait fêter ses cent ans en 2020. Mais le club du Vaucluse ne sera jamais centenaire puisqu’il va disparaître d’ici quelques semaines après sa mise en liquidation judiciaire.

« On a fait tout ce qu’on pouvait pour sauver le club, a expliqué le président Jean-Claude Stefanini à nos collègues de France BleuLa dette a été réévaluée à 260 000 euros. On va être obligé de s’arrêter. C’est un gâchis parce qu’on aurait pu liquider il y a trois ans. » La dette s’est en effet creusée ces dernières saisons avec notamment un achat étonnant… « Le club a été tué par des photocopieurs qui ont coûté 80 000 euros » ajoute en effet l’homme fort du SC Orange.

Si le club presque centenaire va disparaître, le FC Orange va voir le jour pour conserver les 330 licenciés. Les droits sportifs vont être transférés mais l’équipe fanion, qui vient de terminer troisième en Départemental 1, devrait repartir au plus niveau de District. « On espère engager deux équipes seniors la saison prochaine, précise Jean-Claude Stefanini, qui va devenir président de la nouvelle entité. Les équipes de jeunes resteraient au niveau acquis cette saison. »

C’est donc une nouvelle page du football orangeois qui va s’écrire ces prochaines semaines. Mais la menace de problèmes financiers concerne de plus en plus de clubs depuis quelques mois. Notre rédaction consacrera un dossier sur le sujet d’ici quelques jours.

PARTAGER