Ce dimanche matin, un arbitre a été agressé lors d’un match de Régional 1 U15 entre l’Olympique Alès et Nîmes Lasallien. Un acte violent qui n’est pas anodin.

La violence sur les terrains de football n’a pas de limite. La preuve en est avec les faits qui se sont déroulés ce dimanche 10 févrierlors d’une rencontre de Régional 1 de la catégorie U15 entre l’Olympique Alès et Nîmes Lassalien.

Juste après l’heure de jeu, l’arbitre a distribué deux cartons rouges à des joueurs de chaque équipe. Puis un joueur de l’Olympique Alès s’est approché de l’officiel pour lui asséner un coup de tête. Celui-ci a ensuite été soigné au Centre Hospitalier Alès-Cevennes.

Le club alésien n’a pas réagi officiellement à cette agression… mais son joueur risque au minimum trois ans de suspension pour « une blessure dûment constatée par certificat médical » et au maximum neuf ans de suspension si l’arbitre a une ITT de plus de huit jours… ce qui n’a pas été précisé pour l’instant.

« Je suis complètement indigné qu’on puisse avoir des réactions comme cela. Je souhaite que la sanction soit exemplaire » a déclaré le Président de la Ligue d’Occitanie, Jean-Claude Couaille dans la presse régionale. La commission de discipline de l’instance régionale devrait demander une instruction et des suites judiciaires pourraient aussi être mise en oeuvre. En tout cas, ces faits sont réellement inacceptables.


PARTAGER