Photo Philippe Le Brech

Pour son premier match, en U16 district, un jeune arbitre a été violemment frappé par un joueur de 15 ans. Invraisemblable !

Ce dimanche, Raphaël* arbitrait son tout premier match. Ce jeune homme était désigné sur un match de U16 D2 dans le Var entre l’Entente Coeur du Var et Le Muy FC. Après 55 minutes, l’équipe locale menait très largement au score (9-0). Puis tout a dégénéré à la suite d’un carton rouge à l’encontre d’un joueur visiteur. Un de ses coéquipier a alors agressé l’arbitre en lui donnant des coups de pied dans les jambes, le faisant tomber au sol !

« C’est l’accompagnateur qui m’a prévenu, je me suis immédiatement rendu sur place car pour moi la mission de la CDA face à cette situation n’est autre que de soutenir ce jeune arbitre et son papa qui venait de vivre le pire, explique Cyril Boureau, le président de la commission départementale d’arbitrage (CDA). J’ai donc tenu à me rendre sur place après avoir prévenu le Président du District et le Président de l’UNAF Var. »

Plusieurs joueurs d’ITT pour l’arbitre frappé par un joueur

Pour son premier match, ce jeune arbitre n’a pas été gâté. « Physiquement il souffre de douleur au niveau de la jambe, poursuit le président de la CDA. Sur le plan psychologique, il est très choqué, d’autant qu’il s’agissait de sa première désignation officielle. Il a pris un coup de pied au niveau des jambes, qui l’a projeté au sol. » Heureusement, ce jeune arbitre était accompagné sur le match.

« Son papa l’a amené au stade et la Commission Départementale des Arbitres a avait désigné un arbitre confirmé qui, comme nous le faisons depuis de nombreuses années pour nos nouveaux arbitres, avait pour mission de conseiller le jeune arbitre avant pendant et après le match » précise Cyril Boureau.

A la suite de cette agression, le jeune arbitre frappé s’est vu délivrer plusieurs jours d’ITT et il a déposé plainte à l’encontre de son agresseur. Un dossier juridique est en cours de construction avec l’UNAF Var. La commission de discipline va mettre en place une instruction cette semaine. Mais les sanctions seront forcément très lourdes !

* prénom d’emprunt

SHARE