Photo Gérard Valck

Ce dimanche, la rencontre de National U17 entre le Paris Saint-Germain et Quevilly-Rouen a été reportée après l’intervention de l’adjoint au Maire.

On connaissait les arrêtés municipaux qui dorment dans le tiroir du président de club, déjà signés et prêts à l’emploi pour être envoyé aux instances en cas d’indisponibilité du terrain… ou encore un trop grand nombre de blessés. Oui oui, ça se fait encore !

Ce dimanche, la rencontre de National U17 entre le Paris Saint-Germain et Quevilly-Rouen Métropole, prévu au stade Georges-Lefèvre de Saint-Germain-en-Laye, a été reportée alors que les deux équipes étaient à l’échauffement. C’est en effet l’intervention d’un adjoint au maire de la commune des Yvelines qui a convaincu les arbitres et le délégué de ne pas faire ce match.

Bizarrement, la rencontre a été remise dès ce lundi. La commission sportive de la FFF a dû se réunir en urgence puisque la programmation au 1er mars est déjà en ligne sur le site de l’instance fédérale.

PARTAGER