ES Hamel 1
Les Hamelois peuvent jubiler après leur exploit ! (Photo Lucie Rémy)

En octobre 2018, l’ES Hamel s’était qualifiée pour le premier sixième tour de son histoire. Trois ans plus tard, le club du Nord a récidivé.

Octobre 2018. L’ES Hamel était passé de l’ombre à la lumière en se qualifiant pour le sixième tour de la coupe de France. Trois ans plus tard, le club du Douaisis est passé de Départemental 4 à Départemental 2. Et il il brille de nouveau dans la “coupe de tous les possibles”. « Le club a évolué avec deux montées en deux ans, si l’on excepte la saison blanche pour cause de Covid-19, indique Ludovic Wuillaume, le président. En 2018, c’était plus difficile car on était en D4 mais on avait éliminé deux clubs de R3. Cette année, c’est plus clinquant ! »

Son équipe fanion a en effet été avec le RC Salouël et le FC Langlade Bernis un des trois clubs de Départemental 2 à s’offrir le scalp d’une formation de Régional 1… devenant tous les trois les petits poucets du sixième tour. « Pour en arriver là, on a remporté des derbys contre des clubs voisins et amis, poursuit le dirigeant hamelois. Face à Chauny, on mène au score puis ils égalisent au bout du temps additionnel (90+5). On a eu un peur peur car l’an dernier, on s’était fait éliminer par Seclin (R2) aux tirs au but. »

« La joie dans les yeux des joueurs »

Mais cette fois, c’est passé (2-2, 3-1 tab) pour l’ES Hamel. « Je l’ai vécu beaucoup plus sereinement qu’il y a trois ans, souligne Ludovic Wuillaume. J’ai surtout pu voir la joie dans les yeux des joueurs, que ce soient nos anciens ou nos jeunes. C’est génial, ça n’a pas de prix. » Après la Une de la Voix des sports en octobre 2018, l’ES Hamel a cette fois eu les honneurs du journal régional sur France 3. Et le club de cette commune de 8 000 habitants se retrouve de nouveau sur le devant de la scène.

« La coupe permet de se mettre en avant mais l’important est le championnat, prévient le président. On a commencé par deux victoires. Avec la coupe, on va avoir des matchs en retard donc on jouera jusqu’à Noël. Ce n’est quand même pas terrible pour un club de District avec des joueurs qui sont purement amateurs. » Maintenant, l’ES Hamel rêve d’un septième tour historique !

SHARE