AG FFF
Photo Philippe Le Brech
Bannière stages Louza

A partir de 9h, vous pouvez suivre l’assemblée fédérale de la FFF en direct avec de nombreux sujets au programme dont la réforme des championnats nationaux.

Ce samedi matin, l’assemblée fédérale va présenter des modifications règlementaires qui seront importantes pour tout le football amateur, notamment pour les clubs de Ligue et de District. Le point d’orgue sera le vote de la réforme des championnats nationaux, que ce soient la nouvelle pyramide des compétitions féminines ou le choix entre le 1/3/6 et le 1/3/8 pour les compétitions masculines.

Mais il sera aussi question du budget de la FFF qui sera en légère augmentation par rapport à 2021-2022. Suivez les débats en direct commenté à partir de 9h.

9h15 C’est parti pour l’assemblée générale avec les discours de bienvenue avec Eric Borghini, président de la Ligue de Méditerranée, et de Christian Estrosi, maire de Nice.

9h35 Noël le Graët a remis la médaille d’or de la Fédération de Football à Fernand Duchaussoy, président de l’instance fédérale de juillet 2010 à juin 2011 avant l’élection du Guingampais. Il a fait rire l’assistance avec quelques anecdotes avant une ovation générale.

Fernand Duchaussoy a reçu la médaille d’or de la FFF. (Photo Philippe Le Brech)

9h45 Philippe Diallo présente le budget prévisionnel de la FFF pour la saison 2022-2023. « Après deux saisons impactées par un contexte sanitaire contraignant, il convient d’envisager une saison 2022-2023 dans un horizon plus serein, a expliqué le vice-président délégué de la FFF. C’est donc dans un esprit optimiste que l’élaboration du plan d’actions de la FFF et du budget qui en découle ont été réalisés. »
A noter une hausse de l’enveloppe dédiée au football amateur, de 80 à 101,1 millions d’euros. Le budget a été voté à 94,7%.

10h20 Florence Hardouin, directrice générale de la FFF, puis Vincent Nolorgues, président de la Ligue de Football Amateur, présente les dernières avancées de Performances 2024. « Il faut faire des Jeux Olympiques de Paris une opportunité de recrutement et de fidélisation de nos licenciés, avec notamment en organisant des manifestations sur tous les territoires » explique notamment ce dernier.

10h35 L’arbitrage amateur est à présent au programme. Une enquête a été réalisée auprès de 15 000 arbitres, en activité ou retraités. Comme il fallait s’en douter, les principales causes d’arrêt sont la violence et les incivilités sur les terrains. Trente préconisations ont été faites avec notamment le durcissement des sanctions contre les licenciés qui agressent des arbitres. Une proposition du service juridique sera faite dans ce sens pour modifier le barème disciplinaire lors de la prochaine assemblée générale.
Le retrait de points avec sursis va aussi être automatisé pour les clubs dont un joueur à agresser un arbitre. Le carton blanc sera aussi généralisé dans toutes les compétitions de Ligue et de District. Un licencié qui a agressé un arbitre devra suivre une formation initiale à l’arbitrage. Ces mesures seront présentées à la rentrée pour être votées à l’assemblée fédérale d’hiver en décembre prochain.

10h45 Daniel Fonteniaud, gérant de l’Institut de Formation du Football (IFF), met l’accent sur le développement des formations pour les éducateurs, les dirigeants, les arbitres ou encore les salariés des clubs. Un comité stratégique Emploi-Formation va être créé.

10h55 Hubert Fournier, le Directeur Technique National (DTN), fait le point sur le développement du football féminin et notamment la refonte de la pyramide des compétions nationales avec une poule unique de D2 au lieu de deux et la création d’une D3 à deux groupes.

11h20 C’est la pause pour le plus grand bonheur de tous les participants qui vont pouvoir se dégourdir les jambes avant la partie la plus intéressantes : les modifications réglementaires et la réforme des compétitions nationales !

11h45 L’assemblée Fédérale reprend avec l’intervention de Vincent Labrune, le président de la Ligue de Football Professionnel qui a rappelé « les difficultés récentes des clubs à cause de la pandémie de Covid-19 ». Les priorités de la LFP sont de « proposer un spectacle de qualité dans les stades », de « faire rayonner la France à l’international en ayant des résultats sur la scène européenne car ça permettra d’augmenter les droits internationaux ».

12h Le directeur général adjoint Jean Lapeyre est arrivé sur la musque de GOLD, Un peu plus près des étoiles. Et bien sûr, le directeur juridique s’est fendu de son petit ton humoristique habituel avant d’attaquer la réduction du nombre de mutés de six à quatre dans les catégories jeunes est animé. Jean Lapeyre a expliqué que la FFF était contre. Mais plusieurs présidents de District prennent la parole afin d’expliquer que « cette modification a du sens ». Un vote spécifique est demandé et la disposition 62,24% ! Les autres articles de ces modifications règlementaires ont été adoptés à 89,66%.

Les modifications pour le statut des éducateurs sont adoptées à 84,70%. Les textes FFF/LFP sur la création d’une société commerciale et la réforme de la gouvernance sont adoptés à 91,54%.

12h30 Christophe Drouvroy, directeur des compétitions nationales, vient présenter les réformes des championnats féminins et masculins.
=> La nouvelle pyramide des championnats féminins est largement adoptée à 91,56%.

12h45 C’est désormais un des moments les plus attendus de cette assemblée fédérale avec le choix de la nouvelle pyramide des compétitions nationales masculines. Le choix est à faire entre 1/3/6 et 1/3/8 ! « Ce n’est pas une recherche d’économie mais la volonté d’augmenter le niveau sportif » a souligné le directeur de la DCN.
=> Et c’est le 1/3/8 qui a été plébiscité avec 81,09% contre 18,91% sous les applaudissements de l’assemblée.

13h C’est le temps des discours de clôture, à part Vincent Labrune qui s’est déjà exprimé puisqu’il a dû partir plus tôt. On termine ce long direct de l’assemblée fédérale du 8 juin à Nice mais nous reviendront sur les points essentiels en fin d’après-midi.

SHARE