Steven Papin sous le maillot de C'Chartres la saison dernière. (Photo Philippe Le Brech)

Après un intermède à La Réunion, Steven Papin a choisi de revenir en Métropole en signant au Stade Briochin (National 1), son club formateur.

En août 2020, Steven Papin avait quitté C’Chartres Football (National 2) pour s’engager avec le club réunionnais de la Jeunesse Saint-Pierroise. « Ils ne comptaient plus sur moi dans le projet, avait-il confié à L’Echo RépublicainJ’ai eu quelques propositions en N2, puis j’ai reçu un coup de fil de la JSSP jeudi midi, après l’entraînement. Et j’ai rapidement accepté. Je ne connais pas du tout La Réunion mais c’est une nouvelle aventure pour moi. »

L’attaquant s’offrait donc un nouveau challenge avec le club qui avait joué les seizièmes de finale de la coupe de France en janvier 2020 contre le SAS Epinal (0-1). « J’ai été contacté et je savais qu’à La Réunion ça continuait de jouer, ça m’a permis de disputer une dizaine de matchs et de marquer plus d’une douzaine de buts » explique-t-il à nos confrères de Ouest France. Après cette expérience, il va donc revenir en Métropole à Saint-Brieuc.

« Guillaume Allanou (le manager général du club) m’a déjà appelé plusieurs fois mais les présidents m’ont bloqué à chaque fois, indique Steven Papin au quotidien régional. C’était mon choix de rentrer. Le Stade briochin a toujours été mon club de cœur parce que c’est mon club formateur. Cela faisait un moment que je voulais rentrer pour être proche de la famille et avoir une stabilité. »

A 33 ans, il va donc découvrir le National après avoir évolué dix ans en CFA puis en National 2 où il a inscrit 99 buts en 214 matchs. Steven Papin va apporter son expérience mais aussi son amour de son club formateur dans une région qu’il connaît bien.

SHARE