Simon Pontdémé aréalisé une superbe saison avec le FC Chambly, toujours en course pour la montée en Ligue 2.
Simon Pontdémé aréalisé une superbe saison avec le FC Chambly, toujours en course pour la montée en Ligue 2. (Photo Benjamin Bénéat)

Troisième la saison dernière, Simon Pontdémé a été sacré meilleur gardien de National cette saison. Et il espère ne pas s’arrêter à ce titre.

Simon, Chambly va aborder un match très important contre Quevilly qui vient de décrocher sa montée. Comment abordez-vous cette rencontre cruciale ?
« On l’aborde de la plus sereine des manières. On restait sur six matchs sans victoire, on en enchaîne deux et on est encore en vie.  Il y a deux semaines on parlait plus de montée et on est toujours là, on est à un point du podium… je ne sais pas comment (rires). On va essayer de bien terminer la saison devant nos supporters, leur offrir une belle fête surtout. Mais sur un malentendu pourquoi pas (rires). »

Ce serait une déception si Chambly ne monte pas ?
« Ce ne serait pas une déception car ce n’est pas l’objectif de saison. C’est devenu un objectif par nos résultats. Le président voulait qu’on finisse dans les cinq premiers. »

Quevilly étant déjà en Ligue 2, penses-tu qu’il y aura un éventuel relâchement de leur part ?
« Forcément, je pense qu’il y aura un peu de relâchement. Ils ont fait quelque chose d’énorme avec deux montées consécutives, ils ont fêtés ça. Après ils ont le challenge de jouer la première place. C’est toujours gratifiant pour eux. Ceci étant, ce n’est pas évident de jouer une équipe relâchée. On va surtout se concentrer sur nous-même. La vraie clé du match, ce sera nous. »

« Aucune chance que je retourne en doublure en L2 ! »

Vous allez rester au courant des évolutions des scores ailleurs ?
« Forcément on va être au courant. Mais on va laisser ça sur le banc de touche. Si on ouvre le score tôt on peut se retrouver troisième. Mais on aura toujours une petite oreille sur ce qui se passe. Après au fur et à mesure que le match va avancer, on verra aussi par rapport au comportement du staff. »

C’est un rêve pour toi de revenir en Ligue 2, un niveau que tu as déjà côtoyé par le passé ?
« Non ce n’est pas vraiment un rêve mais c’est vrai que quand on en parle, il y a beaucoup de joueurs qui veulent monter en Ligue 2. Moi je dis juste que j’ai envie d’y revenir (rires). Comme je dis souvent j’ai eu des hauts et des bas, j’ai privilégié un rôle de doublure avec un certain de confort par rapport au temps de jeu. Maintenant je ne regrette pas mes choix. J’ai connu une période délicate après Le Havre, j’ai connu le chômage mais je remercie le club de Chambly de m’avoir fait confiance. A l’époque, je ne pouvais pas prévoir de devenir le meilleur gardien de National. »

Forcément, avec de belles prestations comme cela, tu dois avoir quelques touches ?
« Je suis contrat encore avec Chambly mais c’est vrai que j’ai des sollicitations. J’ai été fortement contacté par rapport à ce trophée. C’est un atout, une belle récompense. J’étais troisième l’an dernier, maintenant je le gagne. Ça veut dire que je suis performant. Maintenant si j’ai des offres, on s’y penchera. La porte est ouverte. Je sais qu’avec le président de Chambly j’ai de très bon rapports. S’il y a une offre on discutera les yeux dans les yeux. C’est mon agent qui gère ça, j’ai totalement confiance en lui. C’est lui qui m’a amené à Chambly. »

Tu quitteras Chambly uniquement pour un poste de titulaire ?
« Je quitterai Chambly uniquement pour un poste de titulaire en Ligue 2 ou doublure en Ligue 1. Aucune chance que je retourne en doublure en L2.  Ronan Le Crom m’a dit récemment qu’il n’y a pas d’âge pour exploser, ça donne envie de progresser. »

PARTAGER