Sébastien Desmazeau se méfie de Moncoutant mais il affiche les ambitions poitevines.
Sébastien Desmazeau ne veut pas se donner de limites dans son évolution de carrière. (Photo Donatien Millet)

A l’aube d’affronter Moncoutant (Promotion de Ligue) au cinquième tour de coupe de France, l’entraîneur du Poitiers FC, leader de DH Centre Ouest, fait le point.

Quel est le discours avant un match de coupe de France chez une équipe inférieure ?
« Je rappelle toujours à mes joueurs qu’au début de chaque match de Coupe de France, nous sommes qualifiables comme nos adversaires et qu’il faudra se battre pour se battre pour se transformer en qualifié. Moncoutant n’est pas là par hasard et a montré, pardon montre toujours son efficacité à jouer les trouble-fête ! »

Comptes-tu faire tourner dimanche en coupe de France ?
« Je ne suis pas un adepte du turnover. C’est tout sauf un synonyme de modestie de dire qu’on va faire tourner l’effectif. Je préfère faire confiance aux hommes en forme du moment. L’équipe se rode et parvient à monter en puissance. Il y a de grandes chances que les onze qui débutent dimanche soient les mêmes que ceux de Châtellerault. »

« On rêve tous d’aller chercher un septième tour ! »

Comment allez-vous aborder la rencontre ?
« Les renseignements pris sur le SA Moncoutant montrent que le secteur offensif est vraiment efficace. Il faudra être vigilant et éviter ainsi de se mettre en danger. Je sais qu’en face cette bande de copains va mouiller le maillot pour tenter d’aller chercher ce sixième tour. A nous de prévenir les grains de sel ! »

Quelles sont tes attentes ?
« Ça se passe bien en championnat. La CDF est là pour continuer à entretenir cette dynamique. Ce n’est que du positif. On rêve tous d’aller chercher un septième tour pour ensuite espérer un gros mais avant se dresse Moncoutant qui lui n’a rien à perdre. »

Correspondance Luc Billaud

PARTAGER