Samuel Guibert a choisi de s'engager dans le projet bastiais.
Samuel Guibert a choisi de s'engager dans le projet bastiais. (Photo SCB)

Après une saison au Paris Saint-Germain, le défenseur a choisi de s’engager avec le SC Bastia. Un challenge qui ne l’a pas laissé indifférent. Il se confie.

Comment s’est passé cet été, avec notamment le stage à l’UNFP ?
« Le plus dur c’était loin de ma famille pendant six semaines. Mais c’était une super expérience car toutes les conditions étaient réunies. Faire partie d’un groupe, c’est plus facile pour travailler. Ensuite, j’ai sollicité Cholet et Les Herbiers pour m’entraîner avec eux mais ils ont refusé. J’ai donc été à Pouzauges et à Orvault SF grâce à des anciens Choletais. Je me suis aussi entraîné avec le Nantes Métropole Futsal. Je leur suis très reconnaissant de m’avoir accueilli. »

Mais tu n’as eu de contact avec le SO Cholet ?
« Ça fait deux ans que j’ai été proposé au club. J’aurais forcément aimé revenir car c’est ma ville natale. Mais je n’avais pas le profil qu’ils recherchaient. »

Et avec d’autres clubs ?
« J’au eu des opportunités qui sont arrivées un peut tôt, avant la fin de saison dernière. Ce n’était pas le bon timing par rapport à ce que je recherchais. J’ai eu des contacts en National 2 mais je voulais plutôt trouvé un club en National avec un projet ambitieux. Le risque c’était que les équipes qui m’ont sollicitées bouclent leur mercato. Mais je me suis donné les moyens de chercher au-dessus et je ne le regrette pas. »

« Le SC Bastia possède une histoire et de l’ambition ! »

Comment se sont noués les contacts avec le SC Bastia ?
« En fait, ça s’est fait un peu par hasard ! J’ai été quelques jours en vacances chez Anthony Martin (le gardien bastiais, son ex-coéquipier à Luçon, N.D.L.R.). J’ai discuté avec le coach et il m’a dit qu’il cherchait un joueur défensif polyvalent. Les choses ont donc ensuite été très vite. »

Ça ne te dérangeait pas de redescendre en National ?
« Je n’ai jamais été fermé en terme de niveau. Comme je l’ai dit, je cherchais un projet ambitieux dans un club structuré. Le SC Bastia possède une histoire et l’ambition est de retrouver le monde professionnel. »

Tu comptes donc t’investir sur la durée ?
« J’ai 29 ans et j’ai envie de poser mes valises, de ne plus changer de club tous les un ou deux ans. J’ai ma compagne et ma fille et je cherche en effet de la stabilité. Avec le SC Bastia, nous avons un objectif commun ! »

PARTAGER