Le Stade Leo Lagrange de Saint-Nazaire. (Photo DR)

L’arrivée prochaine au club de Lala Razanajatovo, homme d’affaire malgache, a été confirmée ce samedi matin. Il sera à Saint-Nazaire mardi.

Comme nous l’avions révélé le 6 juin, un homme d’affaire malgache va investir au Saint-Nazaire Atlantique Football. La confirmation a été donnée ce samedi matin lors de l’assemblée générale du club. Une AG qui s’est déroulée en deux parties avec le bilan sportif, qui n’a visiblement pas trop intéressé la centaine de personnes présentes, puis le bilan financier, qui lui était beaucoup plus attendu.

Mais l’assistance n’en a pas appris plus pour l’instant puisque les dirigeants n’ont pas dévoilé le réel déficit du club. 100 000 euros ? 150 000 euros ? 200 000 euros ? Ou peut-être plus… Les seules indications données ont été que le SNAF devait recevoir 60 000 euros en retour de l’AFDAS, l’Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) pour le centre de formation ouvert au printemps 2018. Mais la somme ne correspond pas à celle que nous avions donnée le 6 juin et qui serait, selon nos informations, plus proche des 20 000 euros.

Les dirigeants du club ont néanmoins affirmé que les indemnités en retard pour les éducateurs seraient versées. Il a été annoncé que les chiffres ne seraient pas annoncés avant le 30 juin, date de clôture de l’exercice comptable. Le SNAF a d’ailleurs reçu un don privé de 30 000 euros. Ce qui n’est pas négligeable par les temps qui courent. Puis une lettre d’intention de l’investisseur malgache Lala Razanajatovo a été lue à l’assemblée.

Un apport proche de 300 000 euros ?

Cet homme d’affaire qui habite à Paris possède plusieurs sociétés dans l’informatique et le consulting. Il partage son temps entre la France, le Mali et Singapour. Son apport devrait être autour de 300 000 euros avec un projet de monter en National – l’antichambre du monde professionnel – d’ici trois à cinq ans. Ce « Père Noël » originaire de Madagascar sera mardi à Saint-Nazaire pour rencontrer les dirigeants nazairiens. Son arrivée s’est faite grâce à Jonathan Joseph-Augustin, éducateur au club.

Mais l’apport en cash va devoir se faire rapidement car le SNAF doit encore fournir la preuve de l’arrivée des fonds auprès de la Ligue des Pays de la Loire et notamment de la Commission Régionale de Contrôle et de Gestion qui a mis le dossier du club en délibéré à la suite de son passage le jeudi 13 juin. Les preuves de cet investissement détermineront si le Saint-Nazaire Atlantique Football évoluera en National 3 la saison prochaine ou s’il est relégué en championnat régional.

Tout reste donc flou pour le moment… et la semaine sera décisive pour le club de la Cité Portuaire. Mais si l’arrivée de Lala Razanajatovo se confirme, ce sera un vrai bol d’air pour le football nazairien où, décidément, rien n’est jamais très simple !


PARTAGER