District du Grand-Vaucluse
Le District du Grand-Vaucluse à Montfavet. (Photo DR)

La comité de surveillance des opérations électorales du District du Grand-Vaucluse a recalé la liste du président de l’instance. Il a démissionné.

Après la Seine-Maritime, ou la liste du président Jean Liberge a été recalée, c’est au tour du président sortant du Grand-Vaucluse, Alexis Menjaud, de voir sa liste déclarée irrecevable par la commission de surveillance des opérations électorales. La raison ? Le représentant des éducateurs Didier Tondu n’était pas licencié au moment du dépôt de la liste. Un oubli qui coûte très cher !

Le président du District a immédiatement démissionné, visiblement marqué par cet affront. Car le seul recours possible est une conciliation devant le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) puis la saisine du Tribunal administratif. Autant dire que le délai est trop cours. Les deux autres listes ont été validée, celles de David Fournier et François Perez.

Sur la liste de François Perez, on a la particularité d’avoir Nathalie Choiseau, qui est la femme de l’ancien président du District Marc Martinet. Celui-ci avait d’ailleurs demandé la levée de sa suspension de trois ans auprès de la commission d’appel de la Fédération Française de Football mais cela a été refusé. A noter que Nathalie Choiseau a été responsable du Programme volontaires UEFA Euro 2016 de Marseille, recrutée par la FFF et l’UEFA.

PARTAGER