Joie Rumilly-Vallières
Les joueurs de Rumilly-Vallières voudront créer un nouvel exploit en demi-finale. (Photo Sébastien Ricou)
Bannière stages Louza

A Rumilly-Vallières, il n’y a pas que le club de foot mais beaucoup de fromages, Téfal et ses poêles ou encore Vulli et Sophie la girafe.

Ce jeudi soir, le GFA Rumilly-Vallières va tenter un magnifique exploit contre l’AS Monaco en demi-finale de la coupe de France. Au-delà de son exploit contre Toulouse FC au tour précédent, la présence du club haut-savoyard à ce niveau de la compétition est tout sauf une coïncidence. Un territoire, Un Club, Une Passion est le slogan de ce club du Pays de l’Albanais issu de la fusion de Rumilly et Vallières en 2018.

« C’est presque une fusion forcée, a souligné Fatsah Amghar, l’entraîneur du GFA dans L’Equipe. Vallières n’avait pas les infrastructures pour jouer plus haut et Rumilly avait besoin de se développer car il était sportivement sur une pente descendante. Les choses se sont faites naturellement. Le bassin de population dans ce coin n’est pas très grand, on reste coincés entre Annecy et Aix-les-Bains donc tout le monde avait besoin de tout le monde. »

Si le bassin de population n’est pas très grand, avec tout juste 23 000 habitants pour le canton de Rumilly, il est très dynamique économiquement avec 1 800 entreprises. Comme dans une grande partie de la Haute-Savoie, l’agriculture tient une place importante avec l’élevage laitier bovin et ses fameux fromages : la tomme de Savoie, le reblochon, l’abondance, la raclette, l’emmental… Luc Chabert, un des quatre co-président du club, est d’ailleurs aux commandes d’une des plus importantes fruitières de la région.

Mais Rumilly est aussi le siège d’une marque que tous les Français connaissent : Téfal. Le fabriquant d’articles culinaires est installé en Haute-Savoie depuis 1961. Et pour l’anecdote, les arbitres des rencontre du GFA Rumilly-Vallières se voient systématiquement offrir une poêle ! « Je suis personnellement très attaché aux valeurs du sport, mais surtout, je pense qu’il est primordial d’inculquer aux enfants les valeurs qui servent ensuite dans la vie, expliquait Patrick Llobregat, le PDG de l’entreprise, lors de la signature du partenariat en septembre 2018. N’oublions pas que c’est l’acteur le plus important, celui sans qui le jeu n’existe pas. »

Parmi les partenaires du GFA Rumilly-Vallières – qui apportent environ 40% des 850 000 euros de budget annuel – on retrouve le fabricant de jouets Vulli et sa célèbre Sophie la Girafe ! Et comme un clin d’œil au parcours en coupe de France du club, celle-ci fête ses soixante ans en 2021. C’est peut-être un signe pour que l’aventure de Fatsah Amghar soit encore plus magnifique !

GFA Rumilly-Vallières (National 2) – AS Monaco (Ligue 1), à 21h05

SHARE