Rudy Riou
Rudy Riou (ici avec le RC Lens) a joué près de 400 matchs en professionnels. (Photo Philippe Le Brech)

Parti cet été du Toulouse FC – où il entraînait les gardiens – Rudy Riou va connaître une première expérience d’entraîneur principal avec Draguignan.

Pensionnaire de Départemental 1, le Sporting Club Draguignan a frappé un gros coup en nommant Rudy Riou comme entraîneur principal. Entraîneur des gardiens du Toulouse FC (Ligue 2) ces deux dernières saisons, avec Patrice Garande, le natif de Béziers a privilégier sa famille. « Si je suis parti de Toulouse, c’est parce qu’il y avait l’éloignement avec mon épouse et mes deux enfants (14 et 17 ans), a-t-il confié à Var-Matin. Quand tu es joueur, tu peux déménager avec la famille. Entraîneur, c’est plus instable. »

Installé à Sainte-Maxime, il n’a donc pas hésité lorsque le président Julien Sette l’a contacté. « Si je suis venu, c’est parce que l’ambiance me correspond, a souligné Rudy Riou au quotidien varois. Ici, on ne se prend pas la tête. On est là pour travailler, mettre des choses en place, notamment au niveau des jeunes, de la formation. Je suis plus dans le partage d’expérience. J’espère que les joueurs seront à l’écoute. À moi de faire passer mes messages. J’ai assisté au match contre Saint-Mandrier (3-3), il y a de la qualité. »

Rudy Riou : « L’essentiel est de faire monter l’équipe le plus rapidement possible. »

Même si c’est sa première expérience comme entraîneur principal, l’ex-gardien de Montpellier, Istres, Toulouse, Nantes ou encore Lens (près de 400 matchs en pros) va apporter son expérience au SC Draguignan… même si le club n’évolue qu’au niveau District. « Justement, l’avantage d’être à ce niveau-là, c’est que l’on peut écrire des choses, a-t-il indiqué à Ver-Matin. On peut instaurer les vertus et les valeurs que l’on souhaite. »

Titulaire du BEF (Brevet d’entraîneur de football), mais aussi d’un master de management du centre de droit et d’économie de Limoges, Rudy Riou est déjà ambitieux pour son nouveau club : « L’essentiel est de faire monter l’équipe le plus rapidement possible. » Après deux matchs nuls en deux journées de D1, le nouveau coach espère voir sa première victoire en championnat dès dimanche à domicile contre la réserve de Six-Fours-le-Brusc.

SHARE