Ronald Yao entraîneurde l'AS Montchat

Bien classé en R2, Montchat a tiré le gros lot au 8e tour de la Coupe de France et recevra le FC Sochaux-Montbéliard. Les Rhodaniens ont tout fait pour se qualifier il y a quelques semaines pour avoir le privilège de s’offrir un match historique face à des joueurs de Ligue 2, comme le raconte Ronald Yao, leur entraîneur.

En tirant Saint-Marcel (R2) au septième tour, l’objectif était de se qualifier ?  

« Le but c’était de passer encore un tour, vu qu’on savait contre qui on pouvait tomber. Au septième tour on aurait aimé tomber sur une Ligue 2, mais finalement on a vu qu’on aurait cette chance au 8e tour. C’était la motivation pour les joueurs, on voulait une belle fête. »

Vous l’emportez donc 1-0, synonyme de qualification…

« Une victoire suffisante sur la plus petite des marges mais vu comme on a subi en fin de match on la prend cette victoire. Les joueurs avaient le stress avec cette qualification, il y avait cette pression là dès le début du match, ça s’est senti. »

Et ensuite vous avez su vous reconcentrer en championnat en gagnant 3-0 contre Ambert !

« On a un gros collectif mentalement. Pour l’anecdote, en allant à Ambert, notre minibus est tombé en panne. On est arrivé à 20h, alors que le coup d’envoi était à 20h ! Le délégué nous a laissé quinze minutes pour nous échauffer. Et on arrive à empocher cette victoire nette, avec des joueurs disciplinés qui ont pris le match sérieusement. Pour faire une grosse saison, on sait qu’on ne doit pas prendre de but. »

Quelques jours avant de jouer Sochaux, vous avez décidé de programmer votre choc face à Andrézieux, pourquoi ?

« C’est un choix parce que j’avais mon numéro 10, Fjart Heta, qui allait être suspendu sinon contre Sochaux. J’ai intercalé ce match contre Andrézieux pour qu’il puisse jouer face à la Ligue 2. Je ne voulais pas le priver de ce match-là, et m’en priver non plus. »

Ronald Yao (AS Montchat) : “Les joueurs sont impatients fois 1000”

Le gagnant de la rencontre face à Andrézieux prendrait la première place, finalement vous faites match nul (2-2)…

« On est satisfait de ce match nul, on aurait pu perdre comme gagner. Vu notre première mi-temps c’est bien de ramener un point. A deux journées de la trêve on est deuxième au classement, c’est pas mal. J’ai fait un peu de turnover pour que les joueurs soient en pleine force face à Sochaux. Je ne voulais pas faire exploser mon groupe physiquement après la coupe de France… »

AS Montchat - Andrézieux Bouthéon B (2-2) : le résumé vidéo

Les joueurs avaient sûrement déjà la tête à samedi, comment avez-vous préparé cette affiche historique contre le FCSM ?

« J’ai regardé des matches, mais je peux en regarder des centaines de fois, ça reste une équipe de Ligue 2. Je ne sais pas s’ils aligneront les titulaires mais on va essayer de mettre en place une tactique…  Après forcément les pros courent plus vite et plus longtemps, ils s’entraînent tous les jours. Mais il n’y a qu’au foot qu’on peut voir des exploits. »

Saint-Cyr (en R3) a tenu tête aux pros de Grenoble, ça laisse de l’espoir…

« J’ai eu la chance de voir la rencontre, les joueurs ont tout donné, ils étaient plein d’abnégation sur le match… On va voir à quoi ressemble une Ligue 2 sur la pelouse. On va essayer d’émettre une opposition le jour J. Le but c’est de voir comment on peut créer l’exploit. Il faut le préparer. Il faut être efficace sur nos peu d’opportunités et être sur tous les ballons défensivement. »

Comment se sentent les joueurs ?

« Il y a beaucoup de présence et beaucoup de sérieux aux entraînements. Les joueurs essaient de se ménager, et on essaie aussi de le faire pour eux. Il a fallu les tenir focus sur le championnat, et en même temps sur le match de leur vie. Ils sont impatients fois 1000. »

C’est une fierté de jouer ce match ?

« Oui c’est une belle fierté, tout ce qui se passe en ce moment est historique pour Montchat. Ça faisait 4 ans d’affilée qu’on sortait au 5e tour, et là on a réussi à passer le palier. C’était déjà historique d’être au sixième tour, et finalement on arrive au huitième tour ! »

Et ça va être forcément un beau moment pour le club et ses supporters ?

« On est sous le feu des projecteurs, on est en haut du classement en championnat. C’est une belle saison qui s’annonce. Pour ce 8e tour, on va passer de 50 spectateurs à plus de 1000. Donc ça va être unique pour les joueurs. »

Ronald Yao (AS Montchat) : "On a su rectifier le tir"
SHARE