A la fin de la rencontre Romain Revelli, l’entraîneur Choletais, concevait que son équipe, n’avait pas fait le match que tous les supporters attendaient d'elle, sans doute un peu dépassée par l'enjeu (Photo Lisa Paquereau).

Après le nul contre Marignane Gignac, l’entraîneur du SO Cholet semblait un brin fataliste. Son équipe a perdu des points précieux.

Avec la défaite du Mans FC à Bourg-en-Bresse (0-3), le SO Cholet avait une belle occasion de dépasser leur voisin des Pays de la Loire. Mais le club des Mauges n’a pas réussi à battre Marignane Gignac (0-0). « On va retenir uniquement ce point, car on ne mérite pas mieux, a assuré Romain Revelli, quelque peu fataliste après la rencontre. C’est difficile de gagner un match quand le gardien adverse n’a pas plongé une fois. Avec ce genre d’équipes qui jouent à bloc bas, en contre, c’est compliqué et ce n’est pas ce qui nous va le mieux. Offensivement, aujourd’hui on n’avait pas le sang, le jus pour se trouver, combiner, faire plus que ça. »

Pourtant son équipe avait bien débuté la rencontre. « En première période, nous avons eu la possession du ballon, mais on l’a mal utilisée par manque de présence dans la surface. On a bougé les joueurs à la mi-temps, et je pensais qu’on allait enflammer le match, c’était l’idée pour ne pas avoir de regrets. Mais cela n’a duré qu’un quart d’heure, on a fait des changements très tôt, pour amener de la vitesse, mais malheureusement après le carton rouge de Djessine Seba, nous n’avions plus d’autre objectif que de garder ce point. »

Malgré le discours pour dédramatiser l’enjeu de cette rencontre, les joueurs se sont peut-être mis un peu trop de pression. « On est une jeune équipe, il y avait du monde au stade, les gars avaient vraiment envie de faire plaisir au public, mais certains d’entre-eux ont joué le match avant. Peut-être que ça va nous libérer pour aller à Chambly (jeudi prochain). »

Une équipe tendue à l’échauffement

« On a manqué d’idées sur le plan offensif, dans la sortie de ballon, on n’a pas réussi à maîtriser les événements. Quand les matchs sont fermés, même si on veut bien faire, on a du mal à y arriver. Il reste encore 21 points à prendre, maintenant on va analyser ça avec les joueurs, on est pas catastrophés non plus , mais c’est clair qu’on ne pouvait pas espérer mieux ! »

Avec un stade bien garni, et une équipe quasiment au complet, tout était réuni pour que le SO Cholet puisse poursuivre, sa bonne série en cours de trois victoires consécutives, malheureusement, pour eux, les hommes de Romain Revelli n’ont jamais été en mesure de prendre en défaut la défense des footballeurs provençaux.

Au final, ils ont du se contenter d’un résultat nul et vierge (0-0), après un match bien pauvre en occasions. Un nul qui laisse désormais le SOC à quatre points du Stade Lavallois, qui fait la bonne opération de la soirée.


PARTAGER