Romain Poletti va apporter son expérience à la défense du promu corse Bastelicaccia.
Romain Poletti va apporter son expérience à la défense du promu corse Bastelicaccia. (Photo Philippe serre - Reflex 1.7)

Après une saison et demi à Orvault SF (Régional 1), le défenseur formé au FC Nantes va retourner en Corse où il s’est engagé avec Bastelicaccia (National 3).

Capitaine d’Orvault SF (Régional 1) cette saison, Romain Poletti va de nouveau quitter la région nantaise. Le défenseur polyvalent a en effet décider de s’engager avec Bastelicaccia, petite commune de l’Est d’Ajaccio, dont le club est promu en National 3. « J’ai des amis qui m’ont parlé et l’entraîneur est aussi un ancien du Gazelec Ajaccio, explique-t-il. Il s’est renseigné puis tout s’est fait assez rapidement. » 

C’est un retour sur l’Île de Beauté pour le Nantais qui a déjà joué trois saisons avec le Gazelec (CFA, National) et le CA Bastia (National). « C’est une belle opportunité ! je connais très bien la mentalité, l’envie de gagner des clubs corses. Sur les trois saisons passées là-bas, j’ai participé à trois montées et une demi-finale de coupe de France. Ce sont donc d’excellents souvenirs. »

« Un an et demi très sympa à Orvault ! »

Romain Poletti part donc en terrain connu. Mais il n’oublie pas Orvault SF qui lui a permis de se relancer après deux années difficiles entre Colomiers (National) et Tarbes (CFA). « Malgré la descente en Régional 2, j’ai passé un an et demi très sympa, souligne le joueur passé aussi par Vannes et Carquefou. Je tiens d’ailleurs à les remercier, notamment tous les bénévoles du club. »

C’est un nouveau challenge qui débute mais aussi une nouvelle vie pour celui qui n’a pratiquement vécu que du football depuis son passage au centre de formation du FC Nantes. « Pour l’instant, je vais me concentrer sur la préparation avec Bastelicaccia puis ensuite le club doit m’aider à trouvé du boulot, ce qui va être un vrai changement » assure le défenseur de 29 ans qui espère bien sûr que son troisième passage en Corse soit aussi prolifique que les deux précédents.

PARTAGER