Comment vas-tu ? Est tu totalement rétabli de ta mononucléose ?
« Je vais beaucoup mieux, mon état de santé est stable désormais. Cela fait un an déjà. »

Comment as-tu vécu cette dernière saison où finalement tu as très peu joué ?
« Elle a été difficile sur le plan personnel puisque cette maladie a affecté toute ma vie, qu’elle soit sportive ou professionnelle. Il faut le vivre pour le comprendre. Etant donné qu’elle fut détectée tardivement, cela a retardé ma convalescence. »

Malgré cela, tu vas rebondir au Mans FC la saison prochaine…
« Oui, Richard Deziré m’a contacté après la fin du championnat. Il m’avait vu jouer en début d’année civile, lorsque j’avais repris. Mon profil l’a intéressé mais cela n’aurait pas été suffisant pour que je rejoigne Le Mans. C’est le doublon joueur/entraîneur qui m’a séduit, de devenir salarié du club. »

« Amener mon expérience du CFA2 ! »

Tu avais pourtant évoqué que jouer dans un autre club de CFA2 n’avait aucun sens…
« Comme je l’ai dit, mon choix s’est fait sur le fait de devenir salarié du club et de travailler dans une structure technique. Je l’assume parfaitement puisque c’est mon avenir professionnel. Le club du Mans est en restructuration, une nouvelle structure technique arrive, jeune, dynamique, c’est également cela qui m’a séduit. »

Quel sera ton rôle au sein de cette structure technique ?
« Je serais en charge des U17 nationaux et donc en lien avec Patrick Olive et les autres éducateurs pour la formation. »

Pour finir, quels sont tes ambitions pour la saison prochaine pour ce retour dans ton club formateur ?
« Le premier objectif est de retrouver mon niveau rapidement grâce à la préparation puis amener mes qualités et mon expérience du championnat CFA 2 pour entrevoir une saison à la hauteur des exigences des dirigeants. »

PARTAGER