Rodrigue Bilong veut se faire sa place au Vannes OC. (Photo Benjamin Bénéat)

Le jeune défenseur central du Vannes OC a été sélectionné pour la première fois en équipe U23 du Gabon. Il revient sur son parcours et parle de son avenir.

Peux-tu te présenter et nous rappeler ton parcours footballistique ?

« C’est Bilong Moudouma Rodrigue, 21 ans, née à Oyem au Gabon. J’ai commencé le foot à 10 ans. Le club qui m’a permis de progresser le plus c’est Académie Club de Libreville. Je suis ensuite arrivée en France pour des essais à Rennes. Le club voulait me garder mais en tant que mineur je ne pouvais pas rester. Je suis quand même resté en France et j’ai atterri au club du Folclo Lorient en DRH en 2015-2016. Ensuite, j’ai signé au club de Larmor Plage pendant deux saisons en R1. »

Ces deux saisons au club de Larmor en Régional 1 a été une saison charnière pour la suite de ta carrière ?

« La première saison je me suis blessé rapidement en début de saison aux adducteurs. Je n’ai pas joué pendant six mois. Je n’ai joué que cinq matchs. La deuxième saison a été bonne sur un plan personnel malgré la relégation en fin de saison. Suite à cela, je fais un essai d’une semaine au club du Vannes Olympique Club. J’ai la chance que le club me fasse confiance en me proposant d’intégrer l’effectif R1. »

Comment se passe ton intégration au Vannes OC ?

« L’intégration se passe plutôt bien. J’ai tout de suite ressenti une différence avec Larmor. Il y un staff compétent, les installations sont top, ça fait un peu penser à un club pro. Je me suis imposé en tant que titulaire dans la défense de R1. Nous sommes actuellement cinquièmes et il nous reste deux matchs. C’est une très bonne saison pour l’équipe et moi. »

Rodrigue Bilong est fier d’avoir porté le maillot de son pays natal. (Photo Benjamin Bénéat)

Qu’est-ce que le club t’apporte sur le plan footbalistique ?

À la suite de mes bonnes performances, je m’entraîne quotidiennement avec le groupe N2. J’ai la chance de côtoyer des joueurs qui ont évolué au plus haut niveau comme Franck Dufresnne, Cecil Filanckembo ou Erwann Quintin. Cela me permet d’augmenter mon niveau de jeu afin de pouvoir progresser et peut être espérer la saison prochaine évoluer avec ce genre de joueurs. »

Tu as été récemment appelé avec la sélection U23 du Gabon ? Qu’as-tu ressenti lors de ce rassemblement ?

« J’ai été très heureux d’être appelé en équipe Nationale par le coach Rigobert Nzamba qui m’a fait confiance en me faisant jouer deux matchs lors du rassemblement. Cela m’a permis aussi de connaitre le niveau international. Grâce à cela, des clubs européens s’intéressent à moi. »

Quels sont tes objectifs pour la saison prochaine ?

« Mes objectifs sont de jouer au plus haut niveau, continuer à progresser afin d’atteindre mes objectifs personnels de joueur. »

Que peut-on te souhaiter pour ton avenir dans le football ?

« On peut me souhaiter d’éviter ce que redoute tous les sportifs de haut niveau, la blessure. Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont cru et qui continue de croire en moi de près ou de loin. C’est grâce à vous que je me donne à fond que ce soit aux entraînements et aux matchs. »


PARTAGER