Rétro 2020. Ils ont créé de superbes exploits en coupe de France (1)

75
Les Rouennais avaient réalisé une performance de choix contre le FC Metz ! (Photo Philippe Le Brech)

Rouen, Belfort, Epinal, Saint-Pryvé Saint-Hilaire, Athlético Marseille… retour sur les grands exploits de la coupe de France en 2020.

Les trente-deuxièmes de finale de la coupe de France se sont déroulés les 4 et 5 janvier 2020. Tout le monde avait les yeux braqués sur Hombourg-Haut, le petit poucet de Régional 3 qui avait sorti l’AJ Auxerre (Ligue 2) au tour précédent. Mais le club mosellan n’a pas réussi à récidiver contre Prix-les-Mézières (National 3) en s’inclinant lourdement (0-3).

Pour voir des exploits, il fallait en effet regarder ailleurs. Leader de son groupe de National 3 Corse Méditerranée, l’Athlético Marseille avait confirmé son excellent début de saison en éliminant Rodez Aveyron Football (Ligue 2) au terme d’un match bien maîtrisé. Puis deux clubs de National 2 se sont payés le luxe de sortir des formations de Ligue 1, Saint-Pryvé Saint-Hilaire contre Toulouse FC (1-0) et le FC Rouen 1899 face au FC Metz (3-0). Ces trois clubs ont ensuite été éliminés en seizièmes de finale, respectivement contre le Stade Rennais (0-2), l’AS Monaco (1-3) et Angers SCO (1-4).

Carnejy Antoine
L’attaquant de Saint-Pryvé/Saint-Hilaire Carnejy Antoine s’est montré en coupe de France, s’engageant avec l’US Orléans l’été dernier. (© Philippe Le Brech).

Deux clubs amateurs en quart de finale

En seizièmes de finale, c’est l’ASM Belfort qui est sorti de l’anonymat en éliminant l’AS Nancy-Lorraine (Ligue 2). Les joueurs d’Anthony Hacquard ont fait la différence en deuxième période grâce à un doublé de Thomas Regnier (3-1). Les Belfortains ont ensuite récidiver en huitième de finale en s’offrant le scalp de Montpellier HSC (Ligue 1) avec notamment un superbe match de son gardien Eddy Ehlinger (0-0, 5-4 tab).

Les Spinaliens ont gêné les Stéphanois mais ils s’inclinent sur la plus petite des marges. (Photo Philippe Le Brech)

Un autre club de National 2 s’est offert un superbe exploit, le SAS Epinal. Face au Lille OSC, un des ténors de Ligue 1, les joueurs de Xavier Collin avaient su revenir au score pour finalement s’imposer grâce à un doublé de Jean-Philippe Krasso (2-1). Les Spinaliens avaient déjà éliminé le FC Sochaux-Montbéliard (Ligue 2) en novembre 2019 au septième tour (2-0). C’était seulement la deuxième fois que deux clubs amateurs se qualifiaient pour les quarts de finale après l’AS Cannes et l’AS Moulins lors de la saison 2013-2014.

Malheureusement, ils n’ont pas réussi à devenir le quatrième club amateur à s’inviter en demi-finale. L’ASM Belfort a chuté face au Stade Rennais (0-3) et le SAS Epinal n’a pas réussi à dominer l’AS Saint-Etienne (1-2). Mais leur parcours restera graver dans l’histoire de ces deux clubs de l’Est.