Reprise du foot amateur : une communication qui laisse perplexe

63
Marc Debarbat
Marc Debarbat, le président de la Ligue de Football Amateur. (Photo Philippe Le Brech)

Entre le Gouvernement et la Fédération Française de Football, la communication laisse perplexe. Au grand dam des clubs qui commencent à se lasser.

Mercredi matin, Jean Castex avait admis à demi-mot que la coupe de France de Football pourrait être annulée avant que Matignon ne reviennent sur ses propos dans la journée. Entre-temps, Noël Le Graët était monté au créneau afin de rassurer les clubs en précisant que « ce n’est pas cuit pour la Coupe de France » chez nos confrères du Parisien.

Depuis une semaine, c’est la grande cacophonie concernant la reprise du sport amateur et notamment du football. Du 20 janvier, on est revenu au 15 décembre pour les entraînements seniors. Puis finalement, les clubs peuvent organiser des séances sans contact comme c’est le cas pour les jeunes depuis le 28 novembre. Mais si les Fédérations de football et rugby ont communiqué sur cette reprise auprès de leurs clubs, le Ministère des sports n’a toujours pas modifié le tableau des décisions sanitaires.

Ce que l’on sait, c’est que Jean-Michel Blanquer a donné son accord et que le sujet va être évoqué ce jeudi matin en conseil de défense. Et comme si cette cacophonie ne suffisait pas, Marc Debarbat, le président de la Ligue de Football Amateur (LFA), en a rajouté une couche chez nos confrères de L’Equipe. « Aujourd’hui, il y a des discussions pour autoriser la reprise des compétitions au 15 décembre, a-t-il confié. Si on reprend dans deux semaines, il faut être réaliste : il y a deux week-ends de fête. »

« Les feux de l’amour … prochain épisode demain ??? »

Il faut néanmoins être réaliste car de très nombreux clubs amateurs n’ont pas retrouvé le terrain. Soit les techniciens s’interrogent sur le fait de reprendre l’entraînement dès à présent, soit les municipalités n’autorisent pas l’accès aux installations sportives. « On a du mal à s’y retrouver, entre les ordres et les contre-ordres, on a du mal à suivre » a précisé le dirigeant fédéral.

Ses déclarations participent néanmoins à entretenir la confusion. Et les réactions sont nombreuses ces dernières heures. « Les feux de l’amour … prochain épisode demain ??? » a même commenté ironiquement un internaute sur notre page Facebook. La confusion est le maître mot, à l’image du communiqué de Jean-Claude Couailles, le président de la Ligue d’Occitanie, qui préconise à ses clubs « de ne pas vous engager dans la reprise des entraînements des séniors et d’attendre les annonces gouvernementales du 15 décembre prochain ».

Désormais, il convient d’attendre le résultat du groupe de travail de la FFF – vendredi ? – ainsi que la confirmation de la part du Gouvernement que les entraînements collectifs pourront bien reprendre le 15 décembre. Et d’arrêter cette communication qui laisse vraiment perplexe.