Malgré la défaite au premier tour de coupe de France, ce dimanche, l’Etoile du Cens a retrouvé une équipe senior deux ans après.

Dimanche 25 août, 15h14. La rencontre du premier tour de coupe de France entre l’Etoile du cens et Nantes Sud 98 a démarré avec un peu de retard au stade de l’Amande. Mais peu importe ! La centaine de spectateurs présents, dans une ambiance très festive et familiale, étaient heureux de revoir leurs parents ou amis sur un terrain de football… un peu plus de deux ans après les incidents qui avaient poussé le club de l’Est Nantais à arrêter ses deux équipes seniors.

Petit retour en arrière. Le 30 avril 2017, des personnes avaient lancé des feux d’artifice sur le terrain synthétique, qui se trouve route de La Chapelle à nantes, de l’extérieur de l’enceinte lors d’un match de Départemental 3 contre la Haie-Fouassière. Il n’y avait pas eu de blessés mais l’arbitre avait arrêté la rencontre. Et le club avait préféré anticiper les sanctions du District.

« Il est impossible de sécuriser la plaine de jeu qui possède des entrées partout, nous avait confié à l’époque Yvan Chouet, le président du club de l’Etoile du Cens. On a donc décidé de retirer nos deux équipes seniors du championnat pour les deux dernières journées de championnat. Et on ne reprendra pas avant de savoir qui nous en veut car c’est une réelle escalade de la violence ! »

Les joueurs de l’Etoile du Cens étaient heureux de rejouer ensemble ce dimanche ! (Photo Jérôme Bouchacourt)

Malgré ces événements, son club a continué de travailler avec ses jeunes. Mais depuis quelques mois, des anciens joueurs avaient envie de remettre en place une équipe senior. « C’est en effet un souhait qu’on avait depuis deux ans, confirme Nicolas Haguet, le responsable sportif du club. On a de bons jeunes et l’idée est de pouvoir les conserver en leur proposant de jouer en senior. »

Une idée qui a fait son chemin ces derniers mois. « Une vingtaine de joueurs étaient intéressés, poursuit-il. C’est un noyau dur avec des mecs qui ont l’amour du maillot, l’amour du club. L’important est qu’ils reprennent du plaisir sur le terrain. » Ce dimanche, le nouvel entraîneur Rani Balaib avait le sourire avant d’entrer sur le terrain, même s’il se doutait que « ce serait difficile ».

Le coach avait bien raison car ses joueurs ont rapidement semblé à cours physiquement… et son équipe s’est largement inclinée contre Nantes Sud 98 (0-4). Mais l’important n’était pas là. Deux ans après avoir arrêté ses équipes seniors, l’Etoile du Cens a retrouvé une équipe fanion qui repartira en Départemental 5 à la fin du mois de septembre. C’était le plus important !

PARTAGER