La joie fait partie des valeurs apportées par le football... (Photo Benjamin Bénéat)

Notre rédaction a rédigé sa lettre au Père Noël avec un seul leitmotiv : que ce sport que nous aimons retrouve ses vraies valeurs !

Alors que les médias nationaux se gavent des frasques de certaines stars ou encore des révélations appelées Football Leaks, le football amateur n’est pas épargné par les incivilités, la violence et les fraudes en tout genre. Si le sport le plus populaire du Monde est un vrai reflet de la société, il convient tout de même de s’interroger sur certaines pratiques, sur un état d’esprit qui n’a plus rien à voir avec les valeurs du sport.

Cette année, nous avons relaté de nombreux faits qui n’ont plus rien à voir avec le football tel que nous l’aimons. Corruption, fraude, violence… chaque semaine apporte son lot d’actes toujours plus incompréhensibles. Nous voulions donc rappeler ces valeurs qui nous font aimer le sport et plus particulièrement le football, telles que les a définies l’Académie des sports.

Retrouvons ces vraies valeurs !

La loyauté. Il faut accepter la vérité sportive c’est à dire ne pas tricher, ne pas biaiser, ne pas simuler. Rejeter radicalement toute forme de dopage, de collusion, de corruption. Se garder de porter atteinte de quelque façon que ce soit à la précieuse source de santé physique et morale que nous offre le sport

Le respect. Ce terme est quelque peu galvaudé aujourd’hui. Il est capital de lui redonner sa force. Il concerne le respect des règles du sport pratiqué, le respect des arbitres et de l’arbitrage, le respect de l’adversaire, le respect du public. Il faut savoir rester correct en n’étant jamais méprisant ou vulgaire. Cela n’est en rien contradictoire avec la volonté, la ténacité, voire l’acharnement dans la recherche de la victoire.

Le contrôle de soi. Un sportif doit ériger le contrôle de soi comme une seconde nature. Il ne doit pas répondre aux provocations, ne pas récriminer, rester lucide, calmer ceux qui se laisseraient emporter. Il est nécessaire d’avoir en permanence à l’esprit de défendre la remarquable valeur éducative du sport et sa contribution à la construction de la personnalité de chacun.

Le dépassement de soi. Une des raisons d’être du sport est d’offrir aux pratiquants de tout niveau un sentiment d’accomplissement et de réussite par le recul de ses limites. Il exige beaucoup de générosité dans l’effort et de persévérance dans les pratiques et aboutit ainsi à des améliorations des qualités physiques et morales qu’aucune autre activité ne peut procurer. L’esprit d’équipe, en particulier, conduit à ce dépassement : il constitue une école de la solidarité et de l’abnégation, même dans les sports individuels. L’amour du maillot amène à réaliser des exploits que l’on croyait hors de portée.

La joie dans le sport. Le sport est une source d’enthousiasme. Il procure des sentiments, des sensations, des joies que rien d’autre ne permet d’atteindre. Leur intensité dépasse de loin celle de la vie courante et vous emmène dans un autre univers ! Les amitiés nouées sur les terrains sont parmi les plus belles et les plus solides. Il faut vivre le sport comme un immense plaisir, à la mesure de ce qu’il apporte. Respecter ces valeurs n’est ni un carcan ni un frein, mais la façon la plus efficace de tirer de la pratique sportive un profond sentiment d’épanouissement et de progrès, en un mot de se donner la chance d’ajouter une dimension supplémentaire et heureuse à son aventure humaine.

PARTAGER