Le District de l’Escaut a décidé de faire monter l’équipe réserve de Sin-le-Noble en D1 alors que son équipe fanion était reléguée du même niveau.

Vous pensiez avoir tout vu lors de cette intersaison ? Et bien non ! Cette fois, c’est une histoire vraiment ubuesque qui se déroule dans le District de l’Escaut (Hauts-de-France). Neuvième de son groupe en D1, et impacté par un nombre nombre de descentes de Ligue, l’équipe fanion de Sin-le-Noble a été reléguée en D2. Niveau où évoluait son équipe réserve la saison dernière.

Celle-ci aurait dû être reléguée puisque le règlement fédéral indique qu’« un club ne peut pas avoir deux équipes dans le même niveau de division sauf dans la dernière division ». Ce qui avait été respecté lors de la publication du tableau des montées et descentes le 25 juin. Sauf que l’instance départementale du Nord a pris une autre décision après l’appel de Sin-le-Noble ! Le 5 juillet, le District de l’Escaut a en effet annoncé que l’équipe réserve du club du Douaisis était promue en D1 grâce à sa troisième place en D2 !

Une situation qui a fait bondir les clubs qui devaient être promus en D1 et en D2, respectivement Vieux-Condé et Famars. « Cela fait 45 ans que je suis dans le foot, et je n’ai jamais vu ça, a confié Ibrahima Kassam, le président de Vieux-Condé à nos confrères de La Voix du Nord. Je suis écœuré ! Si l’équipe 1 descend, la 2 aussi, c’est aussi simple que cela. Mais là, dans les groupes, la réserve est devenue la première… Ça n’a aucun sens. Cette histoire c’est pire que Dallas ! »

Les deux clubs lésés ont fait appel devant leur District puis la Ligue mais ils ont été déboutés. Devant la polémique, l’instance départementale a publié un communiqué ce mardi. « Au regard des contestations formulées et de la désinformation diffusée sur le sujet du tableau des montées et descentes, le District Escaut entend se défendre de toute complaisance ou favoritisme, et propose d’apporter quelques explications de nature à vous garantir qu’il œuvre dans le respect des règles qui le régissent aux fins d’assurer une égalité de traitement à l’égard de tous les clubs. »

La FFF dit le contraire du District !

Le District se justifie en indiquant que « contrairement à ce qui a pu être affirmé ci ou là, aucune règle n’interdit expressément qu’une équipe B puisse monter alors que son équipe A descend », ajoutant que « les compétitions pourront reprendre dans un climat serein et représentatif de l’esprit sportif et des valeurs qu’il entend porter et promouvoir ». Il y a néanmoins un vrai problème d’éthique sportive malgré ce que peut affirmer l’instance.

Celle-ci omet en effet de préciser qu’elle avait interrogé la Fédération Française de Football qui lui a répondu le 10 juillet. La Commission Fédérale des Règlements et Contentieux (CFRC) « rappelle le principe selon lequel une équipe qui est reléguée d’un championnat ne peut être remplacée par une autre équipe du même club en position d’y accéder, ajoute que tout club se doit d’identifier clairement laquelle de ces équipes est considérée comme l’équipe première et laquelle est considérée comme l’équipe réserve et qu’en conséquence c’est le sort de l’équipe supérieure qui détermine le sort de l’équipe inférieure et non l’inverse ».

La FFF répond au District de l’Escaut « qu’il s’agit là d’un principe général qui a vocation à s’appliquer même s’il n’est pas intégré dans un texte du District, dit ainsi que dans le cas d’espèce, le fait que l’équipe Senior 1 du club soit reléguée en Division 2 empêche donc l’équipe Senior 2 du club d’accéder à la Division 1 ». Cela dvrait donc donner du grain à moudre aux clubs qui veulent se battre pour leur place puisque la CFRC ne reviendra pas sur sa décision.

PARTAGER