Quelle honte de voir des supporters venir agresser des joueurs à l'issue d'un match !
Quelle honte de voir des supporters venir agresser des joueurs à l'issue d'un match ! (Capture Bein Sport)

Ce samedi soir, des « supporters » lillois ont envahi le terrain pour aller agresser des joueurs de leur équipe. Il ne faut plus s’étonner des conséquences sur le football amateur.

Ce matin, les images de l’envahissement de terrain des supporters lillois au stade Pierre-Mauroy font le tour des médias. Personne ne peut échapper à ces gens qui hurlent « si on descend, on vous descend » puis qui courent après les joueurs, leur donnant même des coups de pieds ! Encore une image honteuse de ce que devient notre football. Et le club devrait être lourdement sanctionné.

Mais ces images qui tournent en boucle, avec leur lot de commentaires, vont surtout être vues par des centaines de milliers de footballeurs en herbe. « Les conséquences sur le football amateur peuvent être désastreuses » nous confiait spontanément un éducateur dès samedi soir. « Si on voit des joueurs qui sont agressés dans un stade de Ligue 1, cela veut dire que tout le monde peut le faire sur n’importe quel terrain, a-t-il ajouté. On voit déjà des comportements de plus en plus violents sur et au bord des terrains et ça ne risque pas de s’améliorer ! »

Les clubs sont complètement démunis !

Des arbitres et des joueurs frappés par des supporters, souvent des parents de joueurs d’ailleurs, est devenu monnaie courante depuis quelques mois. Et à chaque fois, ce sont les clubs qui trinquent car ils doivent être maître de la sécurité de leur stade. Mais comment peut-on aujourd’hui gérer des dizaines ou des centaines de spectateurs qui se massent le long de la main-courante pour voir un match de football amateur ? C’est proprement impossible.

Les instances n’oublient pas de mettre les clubs devant leurs responsabilité et de les sanctionner… sauf que la plupart sont complètement démunis. Comment prévoir qu’un illuminé va s’inviter sur la pelouse pour frapper un arbitre ? Comment prévoir qu’un détraqué va se pointer au stade avec un fusil ? Ce sont des cas extrêmes certes… mais quand on voit les images du stade Pierre-Mauroy, il ne faut plus s’étonner de rien !

PARTAGER