Public stade
Le public devra respecter la distanciation sociale sur les stades. (Photo Philippe Le Brech)

Une nouvelle directive a été publiée concernant la présence du public dans les stades qui ne possèdent pas de tribune. Mais ça reste assez flou.

Mercredi, nous alertions sur la possibilité d’accueillir du public dans les stades de football pendant le mois de juillet. Le décret du 10 juillet indique en effet que « les stades et les hippodromes ne peuvent accueillir de public que dans le respect des conditions suivantes : lorsque les personnes accueillies ont une place assise. »

Mais de nouvelles directives ont été publiées par certaines Ligues et Districts. En l’absence de tribune, les clubs peuvent accueillir du public mais il faut respecter « les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes ». Il est donc nécessaire que chaque spectateur soit bien séparé d’un mètre. « Le port du masque peut être imposé aux dirigeants et spectateurs (à l’exception des pratiquants) par le club organisateur de la rencontre » indique aussi la note d’information.

Concernant les buvettes ou locaux de convivialité, « l’accès aux espaces permettant des regroupements est interdit, sauf s’ils sont aménagés de manière à garantir le respect des dispositions réglementaires ». Il faut par exemple éviter que les gens se croisent en instituant un sens de passage. Par ailleurs, les rencontres qui doivent accueillir plus de 1 500 spectateurs, pratiquants et organisateurs compris, doivent faire l’objet d’une déclaration en Préfecture.

Dans tous les cas, les instances conseillent aux clubs de se rapprocher de leur municipalité concernant l’utilisation des installations sportives. Enfin, « l’utilisation des vestiaires collectifs reste strictement interdite jusqu’à nouvel ordre ». La situation sera réexaminée fin juillet mais ces consignes sont valables jusqu’au 15 août.

PARTAGER