Des séances de cryothérapie sont très intéressantes pour la récupération.
Des séances de cryothérapie sont très intéressantes pour la récupération. (Photo Benjamin Bénéat)

Alors que de nombreux clubs professionnels l’utilisent de manière régulière, la cryothérapie est aussi intéressante pour les footballeurs amateurs. Explications.

A Lorient, le centre de cryothérapie a pris l’habitude de recevoir des footballeurs, qu’ils soient professionnels ou amateurs. Mais a qui est destiné ce genre de soin ? « En dehors d’un âge minimal (14/15 ans) et après avoir répondu au bilan de début de prise en charge (antécédents, traitements en cours, prise de tension) écartant toutes contre-indication absolue, la cryothérapie corps entier (CCE) est ouverte à tout le monde » nous explique Steven Morvan, ostéopathe référent chez Cryopole Lorient.

Cette immersion dans un froid intense reste pourtant assez marginale en France. « Ce n’est pas dans notre culture d’aller dans le froid à l’inverse des pays de l’Est et du Nord de l’Europe, ajoute ce spécialiste breton. La CCE est une indication de premier choix dans l’arsenal thérapeutique du sportif. Elle est indiquée dans la récupération d’après matchs ou lors de grosses phases de travail à l’entraînement, dans la prévention des blessures. »

Mais la cryothérapie peut aussi être un moyen d’aider à se soigner. « Elle intervient dans une solution thérapeutique en cas de blessures bénigne en traumatologie du sport (contusion, déchirure, claquage…) et rhumatologie (tendinites, bursites, lombalgies…), en parallèle de soins kiné et ou ostéo, précise Steven Morvan. De plus, cela a un effet d’accélération de la résorption de l’œdème et de l’hématome en post opératoire (ligaments croisés, tendon d’Achille…). »

Récupérer plus rapidement de blessures bénignes

Et si quelques clubs professionnels (Lyon, Angers, Bordeaux) possèdent leur propre centre de cryothérapie, les clubs amateurs peuvent aussi en bénéficier… pour le plus grand bonheur de leurs joueurs. « La CCE est une indication de premier choix dans l’arsenal thérapeutique du sportif, indique l’ostéopathe lorientais. Elle intervient dans la récupération, après un gros match, afin de prévenir les blessures. Si blessure il y a, on peut utiliser la CCE afin de revenir et de récupérer plus rapidement sur des blessures bénignes. C’est un excellent complément avec des soins de kiné ou ostéopathique. »

Outre le FC Lorient lors de semaines chargées, ou des joueurs blessés, le centre de Lorient a accueilli plusieurs clubs amateurs cette saison comme l’US Montagnarde ou encore la GSI Pontivy avant son match de coupe de France contre le Paris Saint-Germain. « La solution thérapeutique et/ou préventive du sportif comme du patient lambda par la Cryothérapie corps entier est en plein essor, souligne Steven Morvan. En espérant prochainement une prise en charge à part entière de la CCE par la CPAM. Il y a déjà quelques mutuelles qui à ce jour y participent. »

La cryothérapie tend donc à se démocratiser de plus en plus… et offrir une séance régulière à ses joueurs peut vraiment être intéressant dans les moments clés de la saison afin de prévenir les blessures.


PARTAGER