Pour les Nationaux, ce sont les matchs à l’extérieur qui vont départager les clubs !

19
Rumilly Vallières est promu en National 2 à la place de Hauts-Lyonnais. (Photo GFA Rumilly Vallières)

En cas d’égalité parfaite entre deux clubs, pour l’accession ou la relégation, la FFF a ajouté un critère qui paraît assez surprenant.

Jeudi dernier, le communiqué de la Fédération Française de Football informait notamment sur les modalités d’accession et rétrogradation dans les championnats nationaux. Mais ce communiqué ne donnait pas tous les critères de partage des équipes… et cela change pas mal de choses pour certaines d’entre-elles.

En cas d’égalité entre deux clubs, le goal average particulier (rencontres entre ces deux clubs) n’est retenu que si ces clubs se sont affrontés en match aller/retour. Si ce n’est pas le cas, c’est le critère numéro 3 qui entre en compte… un critère qui a été ajouté par le service juridique de la FFF : le plus fort quotient issu du rapport entre le nombre de matchs à l’extérieur et le nombre total de matchs.

En National 3 Auvergne Rhône-Alpes, ce critère numéro 3 favoriserait ainsi le GFA Rumilly Vallières plutôt que Hauts-Lyonnais pour la montée en National 2 puisque le club savoyard s’est déplacé neuf fois contre huit fois pour son adversaire. Même chose en D2 futsal où Chavanoz serait devant Kingersheim car le club isérois a joué six matchs à l’extérieur contre cinq pour le club alsacien.

Les critères de partage pour les clubs nationaux

En cas d’égalité de points ou d’égalité de quotient dans une poule, le départage des équipes ex-aequo se fera selon les critères suivants (étant précisé que si le 1er critère ne permet pas de départager toutes les équipes ex-aequo, il y a lieu de passer au critère suivant et ainsi de suite, tant que cela s’avère nécessaire) :

– 1er critère de départage : plus grand nombre de points obtenus dans les
confrontations directes, à la stricte condition que toutes les équipes à départager se soient affrontées en matchs aller-retour ;

2ème critère de départage : meilleure différence de buts dans les confrontations directes, là aussi à la stricte condition que toutes les équipes à départager se soient affrontées en matchs aller-retour ;

– 3ème critère de départage : plus fort quotient issu du rapport entre le nombre de matchs à l’extérieur et le nombre total de matchs (étant entendu que l’on se base sur le nombre de matchs de l’équipe concernée tel qu’indiqué au classement, donc qu’il s’agisse de matchs effectivement joués ou de matchs perdus par forfait ou par pénalité) ;

– 4ème critère de départage : plus fort quotient issu du rapport entre la différence de buts générale et le nombre total de matchs (la précision relative au critère 3 étant là aussi valable) ;

– 5ème critère de départage : plus fort quotient issu du rapport entre le nombre de buts marqués et le nombre total de matchs (la précision relative au critère 3 étant là aussi valable) ;

– 6ème critère de départage : meilleure position au classement du carton bleu ;

– 7ème critère de départage : meilleur classement à l’issue de la phase aller, à la stricte condition que la phase aller ait été intégralement disputée par tous les clubs de la poule ;

– 8ème critère de départage : en dernier lieu, le départage des équipes ex-aequo se fait par tirage au sort.