Emmanuel Moine est sur les terrains chaque semaine pour FFF TV !
Emmanuel Moine est sur les terrains chaque semaine pour FFF TV ! (Photo Philippe Le Brech)

Sa voix et son visage sont connus des fans de National. Le journaliste se confie sur son métier et ses souvenirs. Portrait d’un vrai fan de football amateur !

Ce jeudi soir, Emmanuel Moine ne commentera pas de match de la vingt-septième journée de National. Sur le pont pendant une semaine pour le Tour Elite U19 qui se déroule dans la Ligue Centre Val de Loire, le journaliste a préféré se concentrer sur les jeunes Tricolores dont les rencontres sont diffusées sur FFF TV. « Il faut que je prépare mes matchs donc je vais louper cette journée, c’était plus sérieux » confie-t-il.

Depuis presque huit ans, son visage et sa voix sont connus de tous les fans du football amateur. Entre le National, les équipes de France jeunes ou encore les tirages au sort de coupe Gambardella, « Manu » enchaîne les kilomètres avec son compère Vincent Magniez. « Mon premier match, c’était Paris FC – Colmar en mai 2012, raconte ce Corse d’origine. J’étais encore à l’école et le club parisien proposait de commenter les matchs sur une web-radio. On s’était bien amusé ce soir-là et ça a un peu été comme un coup de foudre. »

Quelques mois plus tard, la Fédération Française de Football a décidé de lancer sa chaîne pour retransmettre un match de National chaque journée, en collaboration avec Visiofoot (Aujourd’hui devenu Visioprod) et David Théophile. « J’ai répondu à l’appel d’offre un peu en retard mais David avait entendu parler de moi, indique Emmanuel Moine. En deux jours, notre collaboration était actée et j’ai commencé tout de suite. Puis Vincent Magniez est venu rapidement me rejoindre. On a ensuite continué sur Ma Chaîne Sport avant que soit créé FFF TV. »

Depuis sept ans et demi, le journaliste a donc emmagasiné de nombreux souvenirs à travers toute la France. « Je me rappelle d’un match entre Colmar et Luzenac. Un projecteur est tombé en panne, on a donc dû garde l’antenne durant 42 minutes avant que le match reprenne. C’est un vrai bon souvenir car on a improviser. C’était complètement fou… entre l’arbitre qui réagissait en direct ou encore Vincent qui plaisantait avec les joueurs. Et puis il y a eu la montée du CA Bastia. C’était improbable mais surtout on se retrouvait souvent avec eux dans les mêmes hôtels. »

Emmanuel Moine commente durant une semaine les matchs de l'équipe de France lors du Tour Elite U19.
Emmanuel Moine commente durant une semaine les matchs de l’équipe de France lors du Tour Elite U19. (Photo Philippe Le Brech)

Mais d’autres souvenirs sont moins positifs. « Le pire, c’est en septembre 2017 lors de la blessure d’Hugo Aine, le joueur de Chambly, confie-t-il. Il a fait son malaise cardiaque juste devant Vincent et moi. On a tout de suite vu qu’il se passait quelque chose d’anormal. Et là, tu ne sais pas quoi dire ! J’ai juste informé qu’il était sorti sur blessure, sans dire quoi que ce soit sur la gravité. Et c’est vrai que je m’en suis voulu. »

Heureusement, les bons souvenirs sont bien plus nombreux ! Mais la voix du football amateur ne se verrait-il pas aller voir plus haut en commentant des matchs de Ligue des Champions ou de Coupe du Monde ? « J’ai eu quelques contacts mais qui n’ont pas été plus loin, assure-t-il. C’est vrai que je ne dirais pas non. Maintenant, je préférerais toujours partir sur un match de football amateur car tu sais qu’il y a un vrai travail à faire, une ambiance que tu ne trouveras pas ailleurs. Il faut populariser ce football où les mecs viennent boire une bière et manger une merguez en regardant jouer leurs potes ! »

Ce qui est certain, c’est qu’Emmanuel Moine ne compte pas lâcher ses déplacements sur les petits terrains. Et c’est rassurant car le journaliste de FFF TV fait l’unanimité partout où il passe grâce à son sourire et sa bonne humeur… Pourvu que ça dure !


PARTAGER