Stade Roger Martin Berre
Le stade Roger-Martin de Berre-L'Etang. (Capture Google)

La rencontre de D1 U18 du District de Provence entre le SC Berre et le SO Caillolais a fini en pugilat avec plusieurs jeunes joueurs frappés.

C’est un véritable déchaînement de violence qui s’est déroulé samedi après-midi au stade Roger-Martin de Berre-L’Etang lors d’un match de Départemental 1 U18 entre le SC Berre et le SO Caillolais. Alors que les visiteurs menaient au score (3-1), l’arbitre a donné un deuxième carton jaune à l’entraîneur local à la 78e minute pour avoir « manifesté sa désapprobation par la parole ou par des gestes ». Puis c’est un dirigeant présent sur le banc qui a été expulsé pour le motif : « se comporter de manière agressive envers tout individu et/ou adopter un comportement violent ».

Ça a été l’élément déclencheur. Des spectateurs sont alors entrés sur la pelouse et ils ont poursuivi les joueurs du club marseillais. « Des supporters ont couru après un gamin de 17 ans, l’ont coincé sur un côté et l’ont frappé, a raconté Christophe, l’entraîneur du SC Caillolais, à nos confrères de France Bleu. Mes joueurs sont tous traumatisés. Ils ne comprennent pas pourquoi des adultes sautent des tribunes et viennent les agresser. » Deux autres de ses joueurs ont aussi été frappés dont un qui a la mâchoire déplacée.

Le SC Berre a demandé la mise hors championnat de son équipe U18

Les joueurs et le staff du SC Caillolais ont réussi à se réfugier dans les vestiaires mais sans pouvoir en sortir, les agresseurs les attendant à l’extérieur. La gendarmerie a dû intervenir afin de les exfiltrer. Ils ont été escortés jusqu’à leurs voitures puis en dehors du quartier où se situe l’enceinte sportive. Un des jeunes joueurs frappés s’est notamment vu prescrire 10 jours d’ITT avec des blessures aux cervicales, au dos et à la cheville. 

Le SC Berre a très vite réagi à ces graves incidents par la voix de son président. Joint par France Bleu Provence, Christian Patroghlian se dit « effondré face à ce déchaînement de violence », déplorant « un effet de masse ». Il a d’ailleurs envoyé dès dimanche une lettre au District pour demander la mise hors championnat de son équipe U18. Mais cela ne va pas empêcher la commission de discipline du District de Provence de mettre en place une instruction. En tout, ce sont huit cartons rouges qui ont été distribués par l’arbitre entre la 78e et la 80e, notamment cinq joueurs pour « acte de brutalité ».

Il faut espérer que les sanctions seront à la hauteur de ce déchaînement de violence. Par ailleurs, plusieurs plaintes ont été déposées par des joueurs du SC Caillolais. Il y aura donc un volet judiciaire à ces graves incidents.

SHARE