Seine Saint-Denis, Escaut, Eure-et-Loire … entre procédures en cours et retard sur les licences, des Districts ont préféré reporté leurs championnats.

Jeudi 5 septembre, les clubs du District de l’Escaut ont appris que l’instance départementale avait décidé de reporter la première journée de championnat qui avait lieu ce dimanche 8 septembre. Plusieurs clubs nous ont contacté pour nous faire part de leur colère sur cette décision qui est due à la fameuse affaire de Sin-le-Noble dont l’équipe réserve devait monter en D1 alors que son équipe fanion descendait en D2.

Mais ce n’est pas le seul District à avoir pris cette décision au dernier moment. En Eure-et-Loir, des procédures encore en cours pourraient changer les groupes de D1 et D2 mais c’est le problème des licences qui pose le plus de problèmes. Avec la dématérialisation totale mise en place cette saison, de nombreux clubs n’avaient pas assez de licenciés pour débuter leur championnat.

Deux journées reportées en Seine Saint-Denis !

« On constate que c’est une catastrophe, et pas qu’en Eure-et-Loir, car il y a un retard d’enregistrement de 14% sur la Ligue » a expliqué Patrick Troisy, le président du District à nos confrères de l’Echo Républicain tout en précisant que « les clubs vont être obligés de piocher dans les U18, les U19, voire les vétérans… pour ne pas prendre d’amendes ». Ce qui veut dire qu’il n’y aura pas de nouveau report des championnats.

Dans le District de Seine Saint-Denis, ce sont les deux premières journées de championnat qui ont été reportées. Pas de procédures en cours cette fois-ci mais ce fameux problème de saisie des licences qui aura paralysé de nombreux championnats et la coupe de France en cet été 2019.

PARTAGER