Coupe de France entourage
Photo Philippe Le Brech

Entre les vacances, le retard de licence et le Pass sanitaire, de très nombreux clubs sont forfaits cette saison au premier tour de la coupe de France.

Le week-end dernier, vingt clubs étaient forfaits au premier tour de la coupe de France entre la Normandie et la Bourgogne Franche-Comté. Depuis le début de la semaine, le nombre de clubs qui ne vont pas jouer “la coupe de tous les possibles” n’arrête pas d’enfler… et ce n’est sûrement pas fini jusqu’à dimanche, jour de la plupart des rencontres. Et les raisons de ces forfaits sont multiples entre le manque de joueurs à cause des vacances, les retards de prise de licence et bien sûr le Pass sanitaire.

La Ligue ou le nombre de forfaits est le plus important pour ce premier tour de coupe de France est Paris Île de France avec pas moins de 33 clubs qui ne joueront pas ce week-end. « C’est principalement à cause du Pass sanitaire car certains joueurs ne veulent pas se faire vacciner, explique Luis Norinha, le président du Marles Athlétic Club (Seine-et-Marne). Mais c’est aussi par manque de temps pour valider les licences, car fin août c’est trop tôt pour ce tour de coupe de France. » Mais pourquoi tant de forfaits dans la plus grande Ligue de France ?

Pass sanitaire, manque de licenciés et… retour de vacances !

« Ce vendredi midi, nous avions 33 forfaits soit 18% des clubs inscrits, précise Jamel Sandjak, le président de la Ligue. Le motif principal est l’absence d’effectifs suffisants. Nous avons sept clubs sur les trente-trois qui nous ont indiqué que le forfait était lié à la mise en place du Pass sanitaire. La saison dernière, nous avions eu 21 forfaits sur 124 matchs (17%) pour ce premier tour. On a donc plus d’équipes qui vont disputer la coupe de France que la saison dernière avec un pourcentage légèrement plus important de forfaits. »

Dans les autres Ligues, on compte douze forfaits en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie, dix en Hauts-de-France et Auvergne Rhône-Alpes ou encore neuf dans le Grand-Est. Sur le podium des bons élèves, on retrouve Centre Val de Loire et Bretagne avec trois forfaits. « Nous manquons cruellement d’effectif surtout pour jouer contre une Régional 3 et ça oscille entre manque de Pass sanitaire et quelques vacanciers » souligne un dirigeant de l’US Saint-Donan (Côtes d’Armor).

Dans les Pays de la Loire, ce sont seulement deux clubs qui vont manquer à l’appel ce dimanche. Mais dans toutes les Ligues, il pourrait y avoir quelques surprises de dernières minutes avec des clubs qui n’auront pas réussi à réunir le nombre de joueurs suffisants pour leur match du premier tour ou en cas de non présentation d’un Pass sanitaire valide. Réponse dimanche soir.

SHARE